O’clock déploie gratuitement sa classe virtuelle auprès des organismes de formation

07 Mai 2020

Dario Spagnolo - Cofondateur et directeur de O’clock

Pour éviter les ruptures de parcours liées au confinement, l’organisme de formation O’clock met à disposition gratuitement, avec le soutien de la Région Ile-de-France, une solution de classe virtuelle.

« La classe virtuelle permet de créer un collectif, un groupe qui travaille ensemble, de date à date. Grâce à ce relationnel, les apprenants n’abandonnent pas. »
Pouvez-vous présenter O’clock ?
Nous formons au métier de développeur web. Depuis notre création en 2017, nous avons formé 1300 personnes. Nous sommes spécialistes du format téléprésentiel : toutes nos formations se déroulent sous forme de classe virtuelle et 100 % de nos 80 salariés exercent en télétravail de façon permanente.

Au cours des dernières années, nous avons remporté plusieurs appels à projets du Conseil régional d’Ile-de-France autour du numérique au service de la formation professionnelle.

Comment est venue l’idée de mettre à disposition gratuitement votre solution de formation à distance ?
Nous étions partis pour vendre notre technologie, nous devions être prêts pour septembre 2020, il nous restait quelques points à régler. Nous avons été pris de court par la crise du Covid-19. Nous nous sommes alors dépêchés de terminer, avec l’aide de bénévoles qui se sont beaucoup investis. Mais nous nous sommes dit que dans ce contexte, il n’était pas question de faire payer les organismes de formation. Dans une démarche solidaire, nous leur avons donc mis gratuitement notre solution à disposition.

Le Conseil régional d’Ile-de-France a tout de suite repéré notre initiative et nous a contacté dès le 13 mars pour savoir si nous avions la capacité de déployer cette solution auprès de ses organismes de formation partenaires. La Région a été exemplaire car elle ne s’est pas contentée de relayer notre démarche, elle a décidé de nous soutenir financièrement. Et elle a été très réactive, ce qui a permis de mettre en place le dispositif très rapidement.

En quoi consiste cette solution de formation à distance ?
Elle reprend les codes de la formation en présentiel. Il y a un formateur et des apprenants dans une interaction permanente. Nous nous appuyons sur notre technologie de classe virtuelle, qui permet aux formateurs en plus de délivrer son cours, de partager des documents et de réaliser des sondages notamment.

Le niveau d’interactivité est identique, voire supérieur, à celui d’une salle de cours. Dans notre technologie, les apprenants ne peuvent pas prendre la parole, mais ils s’expriment par écrit. Ils ont donc des échanges constants avec le formateur et avec les autres apprenants. Cela demande une petite gymnastique de la part de formateur, qu’il acquiert en 1 ou 2 jours. .

Le dispositif est très simple à mettre en place, il faut un ordinateur pour le formateur et pour chaque apprenant et, bien entendu, une connexion, l’ADSL ou la 4G suffisent.

Quels sont les atouts de la classe virtuelle par rapport au e-learning ?
La classe virtuelle permet de créer un collectif, un groupe qui travaille ensemble, de date à date. Grâce à ce relationnel, les apprenants n’abandonnent pas, contrairement au e-learning, qui est un dispositif asynchrone où chaque apprenant se connecte quand il veut et travaille seul. A titre d’exemple, sur nos formations de 735 heures, nous n’avons que 5 % d’abandons.
Certaines formations sont-elles plus adaptées au format classe virtuelle ?
Parmi les formations qui utilisent notre technologie, il y a une variété phénoménale de secteurs d’activités représentés : Informatique, Ressources humaines, Sanitaire et social, Transport, etc. Le dénominateur commun, c’est l’existence d’une partie théorique dans la formation.
Comment doivent procéder les organismes de formation qui sont intéressés par votre classe virtuelle ?
Il faut nous contacter à l’aide du formulaire spécifique Solidarité Covid-19 en donnant un maximum d’informations sur les besoins pédagogiques, la volumétrie, le nombre de stagiaires, etc. Une fois la prise de contact établie, la mise en place est rapide, en moins d’une semaine la classe virtuelle peut être ouverte.

En savoir plus sur la Classe virtuelle O'clock (vidéo)

Propos recueillis par Patricia Holl (mars 2020)

Tags : classe virtuelle | Covid19 | Conseil régional d’Ile-de-France | formation à distance