Une campagne de communication pour promouvoir les formations aux métiers d'avenir

Une campagne de communication pour promouvoir les formations aux métiers d'avenir

19 Juillet 2021

© Ministère du Travail, de l‘Emploi et de l’Insertion Cette campagne, lancée courant juillet, a pour objectif de faire connaître les formations dans les filières stratégiques et d’avenir mais aussi dans les secteurs prioritaires, identifiés comme fortement impactés par la crise sanitaire.

Le plan « #1jeune1solution » [1], doté d’une enveloppe de 6,5 milliards d’euros, a pour objectifs d’aider et d’accompagner les jeunes dans leur insertion professionnelle, au sortir de la crise du Covid-19, grâce à la mise en place d’un certain nombre de mesures.

Dans le cadre de ce plan, 100 000 nouvelles formations qualifiantes ou pré-qualifiantes doivent être créées dans les filières stratégiques et d’avenir (métiers de la transition écologique, du numérique, du soin et de la santé) mais aussi dans les secteurs prioritaires, identifiés comme fortement impactés par la crise sanitaire (tourisme, industrie, agriculture, agroalimentaire, etc.).

Financées par le Plan d’investissement dans les compétences [2] (qui mobilise près de 15 milliards d’euros sur 5 ans) et par les Régions, elles devraient être consultables aussi via l’application Moncompteformation [3] afin de permettre aux jeunes de moins de 25 ans sans qualification d’accéder à une offre de formation, qualifiante ou préparant à la qualification, adaptée à leurs besoins et à leur situation.

Ces parcours individualisés dits « sans couture » devraient comporter une première étape d'aide à la construction du projet professionnel et la consolidation des savoirs de base, avant de démarrer l'acquisition d'une qualification menant vers un métier d'avenir.

La campagne de communication « Formations aux métiers d’avenir » a pour objectifs, d’une part, de faire promouvoir ces formations qualifiantes ou pré-qualifiantes et, d’autre part de « faire connaître aux jeunes toutes les possibilités de formation qui s’offrent à eux, de leur redonner confiance, de leur permettre d’acquérir des compétences et ainsi de retrouver leur place dans le monde professionnel », indique Carine Seiler, haut-commissaire aux compétences (source : communiqué de presse du ministère du Travail, de l‘Emploi et de l’Insertion). Elle sera diffusée en radio et sur les réseaux sociaux.

Selon le ministère du Travail, de l‘Emploi et de l’Insertion, 90 800 jeunes de 16 à 30 ans ont été formés, depuis juillet 2020, dans les métiers stratégiques de la relance, grâce à l’effort conjugué de l’Etat et des Régions : 28 000 jeunes dans les métiers du numérique ; 24 000 dans le secteur du social, du soin et de la santé ; 20 500 dans l’industrie ; 18 300 vers les métiers de l’écologie.

« Au total, en incluant les autres secteurs de l’économie (services, commerce, bâtiment et travaux publics, services aux entreprises, etc.), ce sont 350 000 jeunes de 16 à 30 ans qui ont été formés depuis juillet 2020 » précise le communiqué de presse du ministère.

Emmanuelle Vignerot

Tags : #1jeune1solution [4] | PIC [5] | régions [6] | métiers d'avenir [7] | formations [8]

Campagne de communication « Formations aux métiers d’avenir »