La Sécurité sociale offre 4 000 recrutements au plan "#1jeune1solution"

La Sécurité sociale offre 4 000 recrutements au plan "#1jeune1solution"

12 Mars 2021

© Adobe Stock L’Union des caisses nationales de Sécurité sociale et les quatre caisses ont signé avec le Haut-commissaire à l’emploi et à l’engagement des entreprises, la convention "1 jeune, 1 solution" pour recruter 4000 jeunes de moins de 30 ans en 2021.

"La retraite c’est innovant !" Thibaut Guilluy, Haut-commissaire à l’emploi et à l’engagement des entreprises, est resté tout ébahi devant cette affirmation que lui a faite une jeune diplômée d’un master à Sciences Po récemment embauchée par la Caisse nationale d’assurance vieillesse. "Je suis très contente, les missions sont variées, l’accueil très bon, et la confiance et la bienveillance des managers sont fortes", a confirmé la jeune recrue.

Le Haut-commissaire peut espérer que ce genre de témoignage positif se multipliera, si la convention "1 jeune, 1 solution" qu’il a signée le 10 mars avec Thomas Fatôme (Assurance maladie), Vincent Mazauric (Allocations familiales), Renaud Villard (Assurance retraite), Yann-Gaël Amghar (Urssaf) et Raynal Le May (Ucanss), directeurs généraux des Caisses nationales de Sécurité sociale, se révèle être un succès à la fin 2021.

80 métiers différents

"CDI, CDD, alternance, service civique… seront proposés dans plus de 80 métiers différents. Les niveaux d’études varient de bac à Bac +5, pour les postes les plus experts", précise Renaud Villard.

« En fait, indique Thomas Fatôme, la Sécurité sociale recrute chaque année environ 7000 CDI et 4000 CDD, dont 39 % de jeunes de moins de 30 ans. Ces offres pour ce public sont basculées dans la plateforme #1jeune1solution pour qu’elles soient bien visibles sur tout le territoire. 50 % de nos embauches en CDI sont d’anciens CDD. Les gens ignorent que par jour il y a en stock sur le site de la Sécurité sociale 800 postes à pourvoir".

"La grande majorité des postes concerne la relation client (téléphone, mail, accueil), la gestion-conseil (traitement des dossiers), éclaire Vincent Mazauric. Mais les managers, juristes, RH, informaticiens… sont également recherchés".

"La Sécurité sociale emploie 150 000 collaborateurs du régime général, salariés de droit privé, dont 80 % de femmes", résume Raynal Le May.

Grande découverte

Après avoir écouté divers témoignages de jeunes embauchés en CDI, en CDD ou en alternance par la Sécurité sociale, vantant la qualité de l’accueil et de l’accompagnement qu’ils ont reçus, ainsi que les explications des services RH des différentes branches de la Sécurité sociale sur les multiples parcours de formation présentés, Thibaut Guilluy a reconnu que cette après-midi avait été pour lui "une grande découverte. Ce dont vous témoignez montre une modernité en totale décalage avec une certaine image de la Sécu. C’est très impressionnant".

"Il faudra travailler l’immersion et le mentorat des jeunes, a poursuivi le haut-commissaire. Beaucoup ont peu idée des possibles qui s’offrent à eux, il faut leur ouvrir les voies. Ce plan doit être porté par le pays et par la société. Par cette signature, l’Ucanss et les caisses jouent un rôle modèle".

L’ensemble des offres d’emploi sont disponibles sur le site lasecurecrute [1], ainsi que sur plateforme #1jeune1solution [2].

Laurent Gérard  (Centre Inffo [3] pour Défi métiers)

Tags : #1jeune1solution [4] | insertion des jeunes [5] | insertion dans l’emploi [6] | sécurité sociale [7] | haut-commisariat [8]