Avenir jeunes : Parcours d'entrée dans l'emploi (PEE)

Mis à jour le 26 Septembre 2018

Avenir jeunes : Parcours d'entrée dans l'emploi (PEE) © Fotolia Insertion sociale et professionnelle des jeunes franciliens : le Parcours d'entrée dans l'emploi (PEE) est, comme l’Espace de dynamique d'insertion (EDI), l'un des deux programmes essentiels du dispositif régional Avenir jeunes.

Objectifs

Le Parcours d'entrée dans l'emploi (PEE) est mis en place pour aider le jeune à construire ou à confirmer un projet professionnel en vue d'accéder de manière privilégiée à un contrat en alternance et à l'emploi.

Bénéficiaires

Le PEE est accessible aux jeunes de 16 à 25 ans pas ou peu qualifiés, en difficulté d'insertion sociale et professionnelle, et devant construire et/ou confirmer leur projet professionnel et/ou développer les compétences de base en situation professionnelle.
Les bénéficiaires peuvent avoir des besoins dans le domaine de la maîtrise de la langue française, que ce soit à l'écrit ou à l'oral, mais doivent posséder à l'entrée le niveau « A1.1 » corrélé au Cadre européen commun de référence pour les langues (CERCL).

Modalités d'inscription

Différentes structures peuvent orienter un jeune vers le PEE, selon son statut et ses besoins :  

  • les missions locales ;
  • les Bureux d'information jeunesse (Bij) ;
  • Pôle emploi
  • les Maisons de l'emploi ;
  • les Cap emploi, pour les jeunes en situation de handicap.

Contenu du dispositif

Le stagiaire est, dès l'entrée, positionné en référence aux 12 axes de la Carte des compétences Avenir Jeunes et aux compétences du socle CléA.

 

Un plan d'action, combinant des modules de formation, lui est ensuite prescrit afin de lui permettre d'atteindre ses objectifs. Cinq modules peuvent lui être proposés : "projet professionnel", "communication", "technologies de l'information et de la communication", "projet collectif", "remise à niveau en situation professionnelle".

 

Des stages en entreprise, des plateaux techniques et des passerelles de découverte de l'apprentissage et des métiers sont proposés au sein du module "projet professionnel".

 

La formation se déroule à temps plein (35h hebdomadaires).

Durée du dispositif

Environ 10 mois.

Rémunération et accompagnement social

Les bénéficiaires du dispositif Avenir jeunes ont le statut de stagiaire de la formation professionnelle. A ce titre, ils bénéficient d’une protection sociale.

Gratuit pour le stagiaire, ce dispositif ouvre droit, sous certaines conditions, à rémunération financée par le Conseil régional. 

Financement

Conseil régional d’Ile-de-France.

Tags : dispositif régional | insertion professionnelle | jeunes | projet professionnel