Se mobiliser auprès d’un public commun : témoignage

15 Septembre 2020

Se mobiliser auprès d’un public commun : témoignage © Welcome Desk « Ce qui est remarquable dans le projet Welcome Desk, c’est qu'universités, administrations et collectivités locales du territoire accueillent ensemble les étudiants et chercheurs étrangers pour que leur séjour se déroule au mieux ».

Ophélie Boudet, directrice du Centre information jeunesse (CIJ) du Val-d'Oise et référente SPRO* du bassin Est 95 souligne qu'« aider les étudiants étrangers à s’installer en France, c’est les aider non seulement à gérer leurs formalités administratives, à apprendre le français mais aussi à intégrer des communautés étudiantes. Dans ce projet, initié par l’université de Cergy, le CIJ de Cergy est désigné comme lieu d’accueil car il est proche de la gare et facile à trouver. De plus, l’accompagnement des jeunes et étudiants sur tous les aspects de leur vie, non seulement aide au choix en orientation mais aussi logement, insertion locale, accès aux soins, est au cœur de nos missions ».

Ce dispositif d’accueil mobilise d’un côté divers acteurs : la CAF (au sujet des allocations logement), la CPAM (au sujet de la couverture santé), la Préfecture (au sujet des titres de séjour), la Direccte (au sujet du droit du travail), la DDFIP (au sujet des impôts), le Centre de langue française (au sujet des apprentissages du français), le CROUS (au sujet de la vie étudiante) ; de l’autre côté, une équipe d’ex-nouveaux étudiants étrangers volontaires. Ces derniers sont formés pendant une semaine pour accompagner avec efficacité les nouveaux venus.

« Je me rappelle l’histoire de Mahrez », raconte Ophélie Boudet : « Il a été accompagné dans sa demande de titre de séjour, mais malheureusement son garant n'était pas fiable. Finalement, il l’a quand même obtenu, mais à Paris. En discutant avec lui, nous avons appris qu'il n'avait pas de domicile. Le CIJ l'a alors positionné avec succès sur un logement à Fac Habitat. Maintenant, il est à Pontoise, et même s'il a perdu son travail pendant le confinement, il a une situation stable, il a eu sa première année de Master et viendra aux prochaines journées pour le renouvellement de son titre de séjour, m’a-t-il confié la semaine dernière au téléphone… Il y a également l'histoire de ce jeune qui a pleuré de joie dans les bras de sa doctorante-accompagnatrice. Ou encore le jour où nous avons dû nous interposer lors d’une intervention vigipirate pour éviter l’explosion d’une valise qu’un des jeunes accueillis avait posée en toute confiance ! Les anecdotes ne manquent pas ! ».

Ce partenariat bénéficie, par ailleurs, de l’appui de la Cité Internationale, riche d’une expérience d’accueil des étudiants et chercheurs étrangers ainsi que celui de toutes les écoles et universités de Cergy, qui jouent leur rôle de relais d’information auprès des étudiants concernés. D’autres exemples de mobilisation auprès d’un public commun mériteraient sans doute d’être partagés. N’hésitez pas à contacter Defi métiers !

Françoise Lemaire

* Service public régional de l'orientation

Tags : jeunes | étrangers | territoires | accompagnement personnalisé