L'Ile-de-France, région où le coût du travail est le plus élevé

28 Octobre 2015

L'Ile-de-France, région où le coût du travail est le plus élevé © Fotolia D'après l'Insee, le coût du travail diffère selon le secteur d'activité, la taille, la localisation des entreprises et les profils socioprofessionnels des salariés.

En 2012, en France métropolitaine, un salarié coûtait en moyenne 51 839 euros par an à son employeur, pour un coût horaire moyen de 33,7 euros, dans les entreprises de dix salariés ou plus, selon une récente étude de l'Insee. L'essentiel de ce coût provient des salaires et traitements bruts (65 %) et des cotisations sociales patronales (31 %).

Un coût de la main d'œuvre moins élevé dans l'hôtellerie-restauration

La localisation de l'établissement influence le coût du travail selon l'étude. Ce facteur est particulièrement important en Ile-de-France, où ce coût est supérieur toutes choses égales par ailleurs à celui de l'ensemble des autres localisations métropolitaines. Ainsi, un établissement francilien a un coût moyen horaire du travail supérieur de 12 % au même établissement implanté dans le Nord et supérieur de 4 % au même établissement implanté dans le Sud-Ouest.

Le coût horaire moyen du travail varie aussi fortement en fonction du secteur d'activité de l'entreprise. Ce coût horaire est particulièrement élevé dans les activités financières et d'assurances (52,8 euros) ou l'énergie (55,3 euros), ainsi que dans l'information communication (45,7 euros) et les activités scientifiques et techniques (44,3 euros). C'est en revanche dans l'hébergement-restauration que le coût horaire est le plus bas (22,5 euros), avant les services administratifs et de soutien (26 euros).

La taille de l'entreprise et la composition de sa main d'œuvre influencent le coût du travail

Ces variations s'expliquent notamment par la taille des entreprises dans chacun de ces secteurs d'activité, les secteurs tels que l'énergie ou les activités financières et d'assurances concentrant les grandes entreprises, à l'inverse de l'hébergement-restauration. Le coût horaire moyen du travail varie ainsi de 27,6 euros dans les entreprises de moins de 50 salariés à 37,5 euros dans celles de plus de 1 000 salariés, où les salariés bénéficient d'avantages tels que la participation ou la complémentaire santé.

Les caractéristiques de la main-d'œuvre sont un dernier élément influant sur le coût du travail. Dans l'énergie, la part de cadres est par exemple de 32 % par établissement contre 7 % dans l'hébergement-restauration, et le travail à temps partiel moins fréquent (13 % contre 26 %), ce qui explique en grande partie la différence de coût moyen du travail entre les deux secteurs.

Consulter l'étude Insee Première "Le coût horaire de la main-d'œuvre en France

Raphaëlle Pienne

Tags : Ile-de-France