Les métiers du français langue étrangère au coeur des débats de l'Asdifle

05 Avril 2017

Métiers du français langue étrangère et formation professionnelle au coeur des débats de l'Asdifle © Asdifle A l'occasion de sa journée professionnelle annuelle, l'association de didactique du français langue étrangère proposait une réflexion sur les compétences en lien avec l'évolution des contexes et dispositifs de formation.

Le 31 mars, l'Asdifle rassemblait les professionnels de la didactique du français langue étrangère, avec le souci de faire reconnaître ce domaine en pleine mutation dans sa spécificité scientifique.

Cette année, la rencontre visait à circonscrire l'évolution des contextes et dispositifs de formation de français à visée professionnelle et d'en observer l'impact sur les métiers et compétences associées.

Une conférence animée par Alexandre Holle, directeur du pôle innovation pédagogique et partenariat du Centre de langue française (CCIP), a donné un large éclairage sur le développement récent de la didactique du français, en soulignant l'importance du français pour s'intégrer dans le travail et l'impact de l'approche actionnelle plaçant l'apprenant en qualité d'acteur de la formation.

Une table ronde animée par Mariela de Ferrari, didacticienne (Co-Alternatives) a ensuite réuni financeurs et opérateurs des dispositifs de formation en français, démontrant l'importance prise par la thématique depuis la réforme de la formation professionnelle de 2014 :

  • politique nationale d'intégration et parcours linguistique dans le cadre des marchés de l'Ofii ;
  • rôle des Opca dans l'accompagnement des salariés par les branches professionnelles pour l'apprentissage du français ;
  • ingénierie de formation sur les savoirs de base à l'oeuvre dans la fonction publique ;
  • lien entre maîtrise de la langue et certifications professionnelles dans l'accueil du public migrant par l'Afpa ;
  • sécurisation des parcours et développement des compétences en français dans les programmes de formation du Conseil régional d'Ile-de-France ;
  • contribution des diplômes en français articulés sur les compétences et savoirs associés en situation au sein du Ministère de l'Education nationale.

Des ateliers ont permis d'illustrer cette mutation dans l'exercice des métiers liés à l'apprentissage du français - outre celui de formateur -, notamment ceux de formateur tuteur en ligne du français des métiers ; chargé de projets pédagogiques ; ingénieur de formation ; coordinateur de projet "français et compétences clés" ; concepteur évaluateur de diplôme et de tests ; concepteur de scénario relais (DCL) ; formateur relais, etc.

Pour l'exercice de ces métiers, l'importance de la connaissance des acteurs et des contextes, ainsi que du travail en réseau, ont été largement soulignés.

La place des certifications de français dans le paysage de la formation professionnelle, ainsi que la participation active des partenaires sociaux et des branches professionnelles, ont certainement contribué à élargir le champ des interventions dans l'apprentissage du français tout au long de la vie.  

Ces rencontres entre professionnels sont bien l'occasion d'élargir ces opportunités d'échanges.

Pour aller plus loin

Christine Barret-Labre

Tags : compétences | métiers | français à visée professionnelle