Créabiz, outil des Missions locales franciliennes pour aider les jeunes à créer leur entreprise

12 Décembre 2017

Créabiz, outil des Missions locales franciliennes pour aider les jeunes à créer leur entreprise © Fotolia L'ARML Ile-de-France renforce sa palette d’outils destinés à accompagner les jeunes en lançant Créabiz, un service ayant pour objectif d’aider les porteurs de projet de création d’entreprise.

Créabiz se matérialise par un espace de sensibilisation à la création d’entreprise intégré au site de l’Association régionale des missions locales (ARML) d'Ile-de-France. Développée par des consultants du cabinet de conseil Accenture dont la fondation s’est fixé pour objectif d’accompagner trois millions de personnes dans le monde vers l’emploi ou l’entrepreneuriat, la plateforme a pour but de répondre aux premières questions que se posent les futurs créateurs d’entreprise.

Un réseau d’experts

Les jeunes pourront ensuite s’adresser à des conseillers des Missions locales qui, à l’aide d’un questionnaire, les aideront à évaluer le degré de maturité de leur projet. Ils seront ensuite accompagnés dans leurs démarches et orientés vers des experts proches des Missions locales.

Le dispositif associe une vingtaine de structures impliquées dans l’appui aux créateurs d’entreprise telles que le Mouvement pour les jeunes et les étudiants entrepreneurs (Moovjee). Fondée en 2009, cette association fournit un accompagnement personnalisé basé sur le mentorat et met en relation les jeunes créateurs avec des experts métiers bénévoles. Une approche qui porte ses fruits selon son fondateur Dominique Restino, président de la Chambre de commerce et d’industrie (CCI) de Paris : « 60 % des jeunes accompagnés créent entre deux et 25 emplois dans les trois premières années. »

Facteur de réussite

« Créabiz est issu de réflexions sur l’évolution de nos services dans un monde du travail en mutation, explique Jacques Crosnier, président de l’ARML-IDF, aujourd’hui 20 % des créateurs d’entreprise sont des jeunes et près de 6 % ont moins de 25 ans. » D’où ce nouveau dispositif destiné à les aider à se lancer.

Pour Vincent Jeanbrun, délégué spécial chargé de l’emploi, de la formation professionnelle et de l’apprentissage au Conseil régional d’Ile-de-France, présent lors du lancement de Créabiz, « il n’y a pas de fatalité, il est possible de passer du RSA au patronat, à condition d’être accompagné ». En effet, selon Philippe Bel, directeur régional de Pôle emploi Ile-de-France, les créateurs ayant bénéficié d’un accompagnement au départ ont plus de chance de réussir : 66 % des jeunes entreprises accompagnées sont encore en activité un an après leur création contre 55 % pour les autres.

Aider 10 000 jeunes

Le dispositif Créabiz est déployé dans l’ensemble des 75 Missions locales d’Ile-de-France avec pour objectif d’accompagner 10 000 jeunes vers la création d’entreprise d’ici à 2020. À terme, Jacques Crosnier et Bernard Le Masson, président de la Fondation Accenture, n’excluent pas de relayer cet outil au-delà de l’Ile-de-France.

Estelle Durand (Centre Inffo pour Défi métiers)

Tags : ARML Ile-de-France | Ile-de-France | création d'entreprise