Certifications de français éligibles au CPF : la mobilisation du Copanef et des Coparef s'accentue

10 Avril 2018

© Fotolia Les certifications liées à l'apprentissage et à la maîtrise du français sont toujours plus nombreuses à être choisies par les Comités paritaires interprofessionnels régionaux pour l'emploi et la formation (Coparef).

Alors que le projet de réforme de la formation professionnelle, portant notamment sur l'élargissement de l'éventail des formations et l'évolution des listes, a été présenté le 6 avril 2018 par la ministre du Travail, Muriel Pénicaud, la progression des certifications de français éligibles au Compte personnel de formation (CPF) se poursuit depuis 2015.

Les certifications et habilitations correspondent à des compétences transversales exercées en situation professionnelle. Elles sont inscrites dans l'Inventaire de la Commission nationale de la certification professionnelle (CNCP). La constitution de cet Inventaire, distinct du Répertoire national des certifications professionnelles (RNCP), est liée à la mise en oeuvre du CPF.

Les formations sanctionnées par les certifications et habilitations recensées à l'Inventaire peuvent être rendues éligibles au financement du CPF et devenir prioritaires pour le public salarié et/ou demandeur d’emploi. Les branches se sont saisies les premières des titres, diplômes et habilitations permettant de valider ces compétences pour leurs salariés, en situation d'apprentissage de la langue française notamment dans le travail temporaire, le commerce, l'hôtellerie restauration.

La mobilisation des partenaires sociaux

Le Comité paritaire interprofessionnel national pour l’emploi et la formation (Copanef) a sélectionné vingt diplômes et habilitations éligibles au CPF pour les salariés et demandeurs d'emploi, quelle que soit la région : six tests, treize diplômes et CléA.

Le Coparef  Ile-de-France a choisi, en janvier dernier, treize certifications pour les salariés et demandeurs d'emploi, dans la première région de France d'accueil de population immigrée : deux tests (TEF, ev@lang), trois diplômes (DILF, DELF et DELF Pro, DALF).

Il rejoint ainsi les Coparef déjà inscrits dans cette démarche de soutien à des certifications correspondant à un domaine spécifique ayant une forte valeur d'usage dans un cadre professionnel, dont la possession est recommandée par une instance représentative des partenaires sociaux.

La cartographie nationale de l'offre linguistique du Réseau des Carif-Oref

L'important travail de mise à jour des certifications, incluant les titres, diplômes et habilitations, réalisé par le Réseau des Carif-Oref (RCO) permet d'appréhender cette progression.

C'est le point de départ de la structuration de la cartographie de l'offre de formation, comprenant un vaste panel d'actions de formation professionnelle, financée par la DAAEN,

L'actualisation du tableau des certifications, réalisé en 2017 par Défi métiers, est aujourd'hui partagée par le RCO, pour une large diffusion auprès des organismes, prescripteurs et acteurs de proximité soucieux d'articuler les parcours de l'Ofii, des régions ou Pôle emploi, avec la formation tout au long de la vie.

Le référencement des actions de formation adossées à ces certifications s'accélère dans les systèmes d'information des Carif-Oref, pour une mise en visibilité de l'offre auprès des conseillers Pôle emploi notamment.

En conclusion, les outils proposés par les Carif-Oref rejoignent les préconisations du rapport de la mission portée par Aurélien Taché mentionnant expressément le recours au CPF pour poursuivre les parcours d'apprentissage du français et un besoin de simplification dans les certifications de français à visée professionnelle.

Pour en savoir plus, télécharger le tableau des certifications

Christine Barret-Labre

Tags : certifications | coparef | copanef | RCO | Défi métiers