150 professionnels de l’emploi-formation répondent à notre enquête de notoriété et d’image

22 Septembre 2020

150 professionnels de l’emploi-formation répondent à notre enquête de notoriété et d’image © Adobe Stock Défi métiers, le Carif-Oref francilien, a réalisé une enquête de notoriété et d’image dans le but de connaître ses forces et ses faiblesses.

Cette enquête a été envoyée, de manière anonyme, entre juin et juillet 2020, aux organismes de formation, aux Missions locales, aux préfectures, aux Conseils départementaux, aux Mairies, aux Opco, etc.

150 professionnels de l’emploi-formation y ont répondu.

Le questionnaire était divisé en deux types de questions :

  • Des questions à notoriété spontanée, ce qui correspond au taux de répondants qui citent Défi métiers sans y avoir été influencés ;
  • Des questions à notoriété suggérée, ce qui correspond au taux de répondants qui affirment connaître Défi métiers lorsque celui-ci est cité dans les réponses.

Grâce à ces réponses, nous avons pu nous rendre compte que, sur les 150 répondants, plus de 30 % nous connaissent spontanément et qu’environ 83 % nous connaissent de manière suggérée.

Cette enquête nous a permis de savoir que le produit le plus connu de Défi métiers est le recensement de l’offre de formation (au travers de la base régionale DOKELIO Ile-de-France). Celui-ci est utilisé par près de 70 % des répondants et est défini comme « très utile », « très adapté », « assez innovant », « pour les experts » et « assez réactif ».

Nous avons pu nous rendre compte que le site Internet est le deuxième produit Défi métiers le plus utilisé puisque 57 % des répondants déclarent s’en servir. Il est considéré comme « très utile », « assez adapté », « assez innovant » destiné « au niveau intermédiaire » (c'est-à-dire qu'il s'adresse à des personnes ayant une connaissance intermédiaire de l’emploi-formation-orientation) et « assez animé ».

Les événements Défi métiers tels que les Rendez-Vous de la Formation et de l’Orientation (RVFO) par exemple, sont utilisés par 37 % des répondants. Ils sont considérés comme « très utiles », « très adaptés », « assez innovants », destinés « au niveau intermédiaire » du domaine et « très animés ».

Les publications, les notes de synthèses et les rapports d’études sont les produits les moins utilisés par les répondants. Cependant, 63 % d’entre eux les trouvent « très utiles ».

Consultez nos dernières publications : Etude sur la continuité de l’activité de formation durant le confinement en Ile-de-FranceAttractivité de la formation d’aide-soignant : motivations, projets et freins des futurs professionnels et Attractivité de la formation d’éducateur de jeunes enfants : motivations, projets et freins des futurs professionnels

Nous tenons à remercier, à nouveau, les personnes ayant pris le temps de répondre. Défi métiers va donc pouvoir évoluer grâce à leurs témoignages !

Fanny Pariente

Tags : enquête | avis | organisme de formation