Une mission handicap nouvellement créée au sein de la DDCS 93

21 Mars 2018

Isabelle Pouvatchy - référente handicap à la DDCS 93

Isabelle Pouvatchy A travers cette mission transversale, la Direction départementale de la cohésion sociale de Seine-Saint-Denis veut examiner l’ensemble des problématiques liées au handicap et les traiter en interne, en collaboration avec ses partenaires.

« En qualité de référente handicap, je peux être saisie de toutes les questions soulevées par les référents d’un organisme de formation ou d’un centre de formation d’apprentis. »
Quel est le rôle de la mission handicap ?
Cette mission vise à coordonner l’ensemble des ressources dont dispose la DDCS pour améliorer, à tous les âges de la vie, l’accès aux droits et l’intégration en milieu ordinaire des personnes en situation de handicap dans le département de la Seine-Saint-Denis. Pour atteindre cet objectif, la mission doit améliorer la cohérence en interne et la lisibilité en externe des actions, financements et interventions réalisés par la DDCS sur ses champs de compétences : sports, jeunesse, politique de la ville, social et égalité entre les hommes et les femmes. Elle a aussi pour objectif d'animer le volet interministériel de la politique de l’État dans le département en veillant notamment à la mise en œuvre des principales mesures arrêtées par le Comité Interministériel du Handicap du 20 septembre 2017 et de renforcer les partenariats institutionnels.
La DDCS 93 s'est engagée dans la démarche « une Réponse Accompagnée pour tous ». Pouvez-vous en préciser les contours ?
En Seine-Saint-Denis, le Conseil départemental et la Maison départementale des personnes handicapées pilotent le dispositif « défi handicap » qui vise notamment à accroître l’offre d’accueil et de services pour les personnes en situation de handicap. La DDCS veille, dans le cadre de ce dispositif, à la mobilisation de l’ensemble des ressources au sein du département. Elle apporte sa contribution au renforcement de l'accès aux droits et à la lutte contre le non-recours, à la prise en compte de la parole de la personne en situation de handicap dans son projet de vie, de l'amélioration de l'accès au milieu ordinaire.
Comment se mobilise la DDCS 93 pour le service civique ?
En 2016, sur environ 1 000 jeunes engagés dans le Service civique en Seine-Saint-Denis, seuls 13 étaient en situation de handicap. Cette situation s’explique par la méconnaissance du dispositif et de ses avantages aussi bien chez les jeunes que dans les structures. Le rôle de la mission handicap a donc été de convaincre davantage de jeunes handicapés d’accéder à ce dispositif d’insertion sociale par une mission d’intérêt général. En appui du pôle Jeunesse, la mission handicap a mobilisé ses partenaires institutionnels, les associations généralistes et spécialisées dans cette politique publique pour mettre en œuvre des actions de valorisation du service civique pour les personnes en situation de handicap. Pour rappel, une personne bénéficiaire de l'AAH peut cumuler son allocation avec ses revenus de Service civique, elle peut également voir réduit son temps de mission de 24h à 20h à titre dérogatoire. De plus, l'organisme qui l'engage peut recevoir un financement de l'Agefiph ou du Fiphfp.
En quoi la DDCS améliore l’autonomie des personnes en situation de handicap ?
Chaque MDPH gère un Fonds Départemental de Compensation du Handicap chargé d’accorder des aides financières aux personnes en situation de handicap afin de leur permettre de faire face aux frais de compensation restant à leur charge après déduction de la prestation de compensation du handicap. Pour le 93, les principaux contributeurs sont la Caisse Primaire d’Assurance Maladie, le Conseil départemental, le Conseil régional et pour l’État, la DDCS. En 2017, un travail partenarial a été engagé afin d'élargir les critères d'attribution des subventions permettant de couvrir l'ensemble des besoins de l'usager. Il a permis une optimisation de l'utilisation des fonds et la réduction du reste à charge pour les personnes en situation de handicap.

Propos recueillis par Pauline Baumgartner (mars 2018)

Tags : handicap | DDCS | Seine-Saint-Denis | insertion