L'Université Paris Nanterre ouvre un bâtiment dédié à la formation continue

03 Avril 2018

Bernard Quinio - Directeur du service de formation continue à Université Paris Nanterre

L’Université Paris Nanterre inaugure son bâtiment de la formation continue en présence de Valérie Pécresse, Présidente de la Région Ile-de-France.

« Notre stratégie de formation continue repose sur un principe de "coopétition" dans l’intérêt des entreprises et des salariés. »
Quelle est la vocation de ce nouveau bâtiment de la formation continue inauguré en février 2018 ?
Le bâtiment de la formation continue, financé par la Région Ile-de-France, a vocation à regrouper les principaux acteurs de la formation continue : le service de la formation continue, le service universitaire de formation des maîtres, l’enseignement du DAEU et l’équipe de chercheurs « Apprenance » portée par Philippe Carré.

Il intègre également les dispositifs ayant pour vocation de préparer les étudiants à l’insertion dans le monde professionnel et à créer des passerelles entre les étudiants, la recherche et le monde de l’entreprise. C’est pourquoi, nous avons fait le choix d’intégrer dans les locaux notre incubateur d'Innovation Engagée "I-Engage" issu de l’appel à projet lancé par l’État pour la constitution d’un Pôle Étudiant pour l'innovation, le transfert et l'entrepreneuriat : les PEPITES qui visent à généraliser la diffusion de la culture entrepreneuriale et d’innovation auprès des jeunes dans l’enseignement supérieur. Ce dispositif national est instancié à l’Université Paris Nanterre sous le nom de PEPITE PON pour Paris Ouest Nord et il accueille plus d’une centaine d’étudiants entrepreneurs pour un an. Parmi ceux-ci, une vingtaine sont sélectionnés pour une période d’incubation à I-Engage de trois à six mois renouvelables.

Le bâtiment accueillera prochainement le Learning Lab financé dans le cadre de l’AMI Transformation pédagogique. Il s’agit d’une salle d’innovation pédagogique et de créativité qui utilise des outils numériques (îlots de créativité, écrans multiples, systèmes de brainstorming électronique) et des techniques d’innovation (comme le design thinking et les processus d’idéation pour créer rapidement un nouveau prototype, une idée de nouveau service, de nouveau produit). Le Learning Lab s’adresse à nos futurs professeurs des écoles et des lycées pour concevoir et tester de nouvelles approches pédagogiques avec le concours de nos chercheurs en sciences de l’éducation. Cette salle sera aussi mobilisable pour les projets de recherche ou d’entreprises et pour les enseignements de formation continue.

Pour quelle raison Paris Nanterre s’est-elle associée à Paris 8 et au Cnam Ile-de-France pour construire l’offre de formations courtes ?
L’activité de formation ne se construit pas seul. C’est pourquoi nous travaillons avec Paris 8 qui est notre partenaire au sein de la ComUE Paris Lumières et le Cnam Ile-de-France de façon à pouvoir agréger des compétences et proposer des services complets aux entreprises, aux salariés et aux demandeurs d’emploi. Notre collaboration repose sur le principe de la « coopétition » : ce mélange de coopération et de compétition dans les entreprises, qui progresse aussi dans les universités.

Le service de formation continue de l’université n’a aucune formation en propre. Les formations sont dans les UFR. Même quand la formation est à l’initiative du service, celle-ci reste dans l’UFR. Si on déconnecte la formation continue des UFR en la mettant dans un service spécialisé, on délite ce lien mécaniquement au risque de perdre cet avantage concurrentiel de l’université que représente la recherche et de faire de la formation continue hors sol.

Pour chaque formation courte, nous souhaitons qu’il y ait un ou une enseignant-chercheur qui porte cette formation et qui en soit le garant d’un point de vue pédagogique.

Le service s’est organisé précisément de manière à privilégier une individualisation des relations avec chaque UFR.

Propos recueillis par Pauline Baumgartner (mars 2018)

Tags : université paris 8 | formation continue | Cnam | université Paris Nanterre