L’INSHEA propose des formations à tous les acteurs de l’inclusion

17 Avril 2018

José Puig - Directeur de l'INSHEA

José Puig L’Institut national supérieur de formation et de recherche pour l’éducation des jeunes handicapés et les enseignements adaptés (INSHEA) renforce son offre de formation continue pour une école plus inclusive.

« La formation continue permet de ne pas attendre le renouvellement de la génération des enseignants. »
L'INSHEA forme les acteurs de l'accompagnement et de l'accessibilité éducative, sociale et professionnelle. Quelle est sa vocation ?
L’INSHEA est un établissement public national de formation, d’enseignement supérieur et de recherche. Nos missions sont définies dans un décret de 2005 et qui résultent d’une disposition de la loi pour l'égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées. Nous sommes sous la double tutelle du ministère de l’Education Nationale et du ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche. L’Institut apporte son concours à la définition et à la mise en œuvre des politiques publiques relatives aux situations de handicap ou de grandes difficultés scolaires. Nous sommes organisés en 3 pôles d’activité : un pôle formation, un pôle recherche, un pôle ressources.
Quels sont les enjeux de la formation continue pour une école plus inclusive ?
En lien avec ses missions statutaires, l’INSHEA s’adresse prioritairement aux personnels de l’Education nationale. Le développement de l’école inclusive ne peut plus reposer uniquement sur la multiplication des enseignants spécialisés : c’est bien à tous les enseignants qu’il faut s’adresser, aux chefs d’établissements, aux inspecteurs, aux personnels d’encadrement.

L’éducation inclusive ne consiste plus seulement à avoir des stratégies spécifiques pour les élèves aux besoins particuliers mais plutôt à rendre la pédagogie et la connaissance accessibles dans l’organisation générale des établissements scolaires et des classes. C’est un changement très important pour tout le système éducatif. L’INSHEA continue à former des enseignants spécialistes mais ceux-ci ne jouent plus tout à fait le même rôle qu’auparavant : ils ont un rôle de personne ressource qui consiste à outiller leurs collègues pour mieux accueillir tous les élèves. On s’intéresse moins aux causes des difficultés que rencontrent certains élèves mais davantage aux répercussions de ces difficultés sur les apprentissages et cela entraîne l’obligation, pour les enseignants, d’aménager la scolarité et d’adapter les méthodes et les supports pédagogiques. Mais il ne suffit pas que les enseignants aient une pratique individuelle plus inclusive, il faut que l’ensemble de l’établissement soit aussi organisé pour être plus accessible à tous les élèves. Les conseillers principaux d’éducation dans les lycées et les collèges qui sont en charge de l’organisation de la vie scolaire ont un rôle prépondérant à jouer.

L’INSHEA veut renforcer son offre de formation continue car c’est un élément déterminant pour contribuer à ces changements importants de l’organisation et de la pratique pédagogique. Il faut 30 ans pour renouveler une génération d’enseignants. L’impatience des usagers, des associations représentatives des personnes handicapées, des parents d’enfants handicapés fait qu’on doit collectivement faire un effort pour aller plus vite et la formation continue permet précisément de ne pas attendre le renouvellement de la génération des enseignants.

Propos recueillis par Pauline Baumgartner (mars 2018)

Tags : formation continue | handicap | INSHEA