Les formations de l'UVSQ répondent aux besoins des acteurs économiques

23 Février 2018

Jéremy Gore - Chargé de communication et des systèmes d'information, Direction de la formation continue et des relations entreprises de l'UVSQ

Jéremy Gore La Direction de la Formation continue de l'université Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines est au carrefour du montage de projet en lien avec les enseignants chercheurs, les responsables des composantes, les acteurs économiques, les stagiaires.

« Dans les cinq ans qui viennent, nous devons développer et consolider nos relations avec les acteurs du territoire pour peser dans les négociations. »
Comment se décline l’offre de formation continue de l’UVSQ ?
L’UVSQ accueille 2 500 stagiaires en formation continue par an. Nous dispensons 330 000 heures de formation et d’accompagnement qui génèrent un chiffre d’affaire de plus de 2 millions d’euros. Nos formations sont conçues par les responsables pédagogiques des composantes et sont toutes accessibles à la reprise d’étude. Pour répondre aux besoins des entreprises et des acteurs du territoire, nous déployons une offre de formations courtes, professionnalisantes et en alternance. Nous construisons également des formations Adhoc, des formations mixtes, hybrides, avec la possibilité de coupler la VAE et les blocs de compétences pouvant aller vers de la diplomation. L’université dispose aussi de son propre centre de bilans de compétences intégré au département Formation continue et qui vient d’obtenir le renouvellement de son habilitation par le Fongecif Ile-de-France.
Le projet Paris Saclay aura-t-il une incidence sur le développement de l’offre de formation continue de l’UVSQ ?
Nous avons des relations régulières au sein de la Comue et plus largement au niveau de l’académie de Versailles qui regroupe Paris sud, Évry, Nanterre, Cergy Pontoise et l’UVSQ . Nous avons des fonctionnements très différents, des activités de formation continue plus ou moins importantes et une autonomie des composantes plus ou moins grandes. Avec le projet de Paris Saclay, nous devrons travailler à faire converger nos pratiques entre Paris Sud, Évry et l’UVSQ quand il n’y aura plus qu’une seule université. Paris Sud intègre tout de suite Paris Saclay, Evry et l’UVSQ en 2023/2025. Le travail que nous faisons aujourd’hui sur la marque « UVSQ Formation Continue » devra progressivement évoluer vers une marque Paris Saclay Formation Continue. Dans les 5 ans qui viennent, nous devons développer et consolider nos relations avec les acteurs du territoire pour peser dans les négociations.
Quelle sera votre stratégie de référencement ?
Nous avons tout intérêt à être présent sur ce type de plateforme pour être visible. Nous sommes très sollicités pour être référencés : site web de l’UVSQ, RNCP, CPF, liste du Coparef, future liste du ministère, DOKELIO Ile-de-France, Datadock, plateformes privées. Nous devons faire des arbitrages. Nous avons fait le choix de favoriser plutôt les partenaires et les acteurs publics.
Quel est votre usage de DOKELIO Ile-de-France et quels bénéfices en retirez-vous ?
Le référencement sur DOKELIO Ile-de-France nous permet de rendre nos formations plus visibles aux actifs en recherche et aux organismes d'insertion, d'orientation et de financement (Pôle emploi, Missions locales, Fongecif, etc.). Nous avons choisi de référencer en priorité les formations les plus demandées et d’inscrire « à la carte » celles pour lesquelles nous avons une demande d’un candidat ou d’un organisme de financement. Cela en représente une trentaine.
Nous participons activement aux réunions organisées par Défi métiers pour trouver des solutions nous permettant de saisir plus facilement l’intégralité de notre offre (plus de 200 formations).

Propos recueillis par Pauline Baumgartner (janvier 2018)

Tags : UVSQ | université | formation continue