La transformation digitale nécessite un changement de culture de l’entreprise

11 Décembre 2018

Sandrine Baslé - Consultante spécialiste de la formation professionnelle, Qualiview conseil

Sandrine Baslé Consultante spécialiste de la formation professionnelle au sein du cabinet d'études qualitatives Qualiview conseil, Sandrine Baslé évoque les conditions favorisant la digitalisation de la formation au sein des entreprises.

« Pour réussir la transformation digitale de son département formation, l'entreprise doit utiliser les outils digitaux au quotidien et non pas seulement pendant les formations. »
La digitalisation de la formation peut-elle être un facteur de motivation pour les salariés qui souhaitent/doivent faire évoluer leurs compétences ?
La digitalisation de la formation n’est pas un facteur de motivation en soi mais permet de faire face à un des principaux freins lié à la disponibilité du salarié à aller en formation. Avec les modules à distance, il peut se former à sa propre vitesse et quand il a un moment de libre. En revanche, le format digital nécessite des compétences spécifiques. Tous les salariés n’ont pas le même niveau en informatique. De plus, certains n’ont pas de poste fixe équipé d’un ordinateur ni même de smartphone. La formation à distance en format digital ne leur est donc pas facilement accessible.
Les entreprises sont-elles mûres face à la digitalisation de la formation ?
Peu d'entreprises sont en mesure de mettre en place des formations en réalité virtuelle ou de développer un module d’e-learning qui leur est propre. En effet, mettre en place ce type de modalités nécessite de mobiliser le service formation pour définir le besoin et suivre le projet auprès du prestataire. Le retour financier attendu justifie l’investissement quand, par exemple, le sujet de la formation porte sur un produit ou service vendu par l'entreprise. C’est le cas de KSB, un fabricant de robinets industriels, qui a mis en place des formations en réalité virtuelle portant sur des produits industriels complexes vendus par l’entreprise ( en savoir plus ). Cet exemple reste rare. Le présentiel est encore privilégié par les entreprises. Il correspond à des habitudes. De plus, il présente l’avantage d’inciter le salarié à libérer du temps et à s’y tenir. C’est d’ailleurs la principale faille des formations distancielles qui ne sont pas souvent suivies jusqu’au bout par les participants. Ils sont nombreux à abandonner avant la fin, faute d’accompagnement.
Comment accompagner les apprenants dans leur parcours de formation, alors que la transformation numérique, combinée à la réforme de la formation en cours, exigent une plus grande autonomie de la part des actifs en matière de formation ?
L'étude sur la motivation des salariés à aller en formation montre que les entreprises qui réussissent mieux que les autres sont celles qui mettent la formation au cœur de la stratégie d'entreprise. Concrètement, cela veut dire que les dirigeants partagent avec les salariés leur vision de la formation. Les entretiens individuels sont utilisés pour définir les sujets de formation du salarié et être à son écoute par rapport à son parcours professionnel. Les salariés de ces entreprises bénéficient d’un contexte favorable. Ils savent comment trouver une formation et comment la faire financer, ce qui les aide à être autonomes. En revanche, il va falloir accompagner ceux qui ne se forment jamais car ils ne vont pas devenir autonomes du jour au lendemain, surtout quand ils ne sont pas informés des formations disponibles dans le cadre du plan de développement des compétences ni du fonctionnement du Compte personnel de formation. Qualiview conseil va lancer un deuxième volet d'étude sur les freins et les moteurs des salariés qui ne vont que très rarement ou jamais en formation.
Comment réussir la transformation digitale du département formation de son entreprise ?
La première étape consiste à utiliser les outils digitaux au quotidien et non pas seulement pendant les formations. Au niveau de l’entreprise elle-même, la transformation digitale nécessite un changement de culture de l’entreprise. Enfin, la motivation des personnes travaillant au sein du département formation peut avoir lieu s’il y a une volonté des dirigeants de l’entreprise de mettre en avant les avantages d’un département formation digitalisé.

Propos recueillis par Patricia Holl (novembre 2018)

Tags : formation | digitalisation | Qualiview