La Chambre de métiers et de l’artisanat Ile-de-France, un acteur économique et social majeur

10 Juin 2021

Jean-Yves Bourgois - Secrétaire général régional de la Chambre de métiers et de l’artisanat Ile-de-France (CMA IDF)

Jean-Yves Bourgois La Chambre de métiers et de l’artisanat (CMA) Ile-de-France est née de la fusion des huit CMA franciliennes. Elle est l’interlocuteur privilégié des pouvoirs publics et un acteur économique et social majeur pour les entreprises artisanales.

« Interlocuteur privilégié des pouvoirs publics, la Chambre de métiers et de l’artisanat Ile-de-France contribue au développement économique local et à la cohésion sociale. »
Le 4 janvier 2021, les huit Chambres de métiers de l’artisanat franciliennes ont fusionné pour créer la Chambre de métiers et de l’artisanat Ile-de-France (CMA IDF). Pourquoi cette fusion et quels sont les enjeux d’un tel regroupement ?
La fusion des Chambres de métiers et de l'artisanat franciliennes vise l’optimisation des services aux entreprises et la performance du réseau grâce à la mutualisation des fonctions support. De fait, la CMA IDF connaît, depuis trois ans, un bouleversement de son modèle économique. Nous sommes aussi l’interlocuteur privilégié des collectivités territoriales pour la mise en place d’actions de développement économique.

La Chambre de métiers et de l'artisanat Ile-de-France est le partenaire du dirigeant à chaque étape de la vie de son entreprise : de la création à la transmission en passant par la formation. Notre offre de services s’adapte aux besoins de nos publics, nous formons les artisans de demain.

A ce titre, nous avons été associés au plan « #1jeune1solution » parce que nous offrons de réelles perspectives aux jeunes. Plus de 85 % trouvent un emploi pérenne dans les six mois à l’issue de leur formation.

Quelles sont les missions de la CMA IDF ?
La CMA IDF est un Etablissement public de l’Etat gouverné par des Artisans élus par leurs pairs. Elle assure le développement des entreprises artisanales et défend leurs intérêts. Interlocuteur privilégié des pouvoirs publics, elle contribue au développement économique local et à la cohésion sociale.

Notre mission centrale de transmission des savoirs, la diversité des métiers proposés et des publics formés nous classe premier centre de formation d’Ile-de-France, notamment en matière d’apprentissage. Nous formons aussi, chaque année, plus de 13 000 apprenants : chefs d’entreprise, salariés, candidats à la reconversion, etc.

A chaque étape de la vie de l’entreprise, nous accueillons, accompagnons et conseillons les dirigeants. Nous sommes un acteur économique et social majeur dont la contribution est essentielle pour la relance de l’après-COVID.

La CMA IDF a créé de nombreux services à destination des créateurs et chefs d’entreprises artisanales : « Mardis de la création d’entreprise », « Parcours créateur », etc. En quoi cet accompagnement est-il important ?
Un créateur ou repreneur d’entreprise qui fait ses premiers pas dans l’entrepreneuriat a besoin d’être accompagné pour faire les bons choix. Il doit pouvoir bénéficier d’une vision globale de son projet pour en évaluer tous les aspects.

Nous prenons en compte les cadres juridique, fiscal et social mais aussi commercial et gestion de l’activité. Nos conseillers assurent un suivi du projet qui permet au dirigeant de sortir de l’isolement dans lequel il se trouve bien souvent. Présents dans chaque département, ils sont joignables au 0806 705 715 ou via notre site.

Les Parcours que vous évoquez font partie de notre offre de formation sur mesure, modulaire, adaptée au rythme et aux besoins du futur dirigeant. Nos conseillers accompagnent, chaque année, plus de 260 000 porteurs de projets. Au niveau francilien, on compte plus de 34 000 créations par an confirmant la dynamique du secteur de l’Artisanat.

La CMA IDF est membre de Défi métiers, le Gip Emploi-Formation-Orientation. Quel est l’intérêt pour une Chambre de métiers et de l'artisanat d’être membre d’un tel Gip ?
Je dirai que c’est naturel pour la CMA IDF d’être partenaire du Gip Emploi-Formation-Orientation. En effet, au titre de sa mission d’intérêt général, celui-ci accompagne la réflexion et l‘action des décideurs et des opérateurs en termes d’information sur l‘offre de formation professionnelle, d‘orientation et même d‘évolution des métiers et de l‘emploi. Son rôle est donc essentiel. Etre membre de Défi métiers nous permet d’unir nos compétences et nos expertises.

De plus, le Gip concentre tous les moyens pour la formation et l’orientation à tous les niveaux ; il est donc logique que notre collaboration soit pleinement établie. Je me réjouis de la convention, en cours d’établissement, qui fixera les modalités pratiques de cette collaboration active au bénéfice de nos publics.

Propos recueillis par Emmanuelle Vignerot (mai 2021)

Tags : membre de Défi métiers | CMA IDF | entreprises artisanales | #1jeune1solution | RCO