La Chambre de métiers et de l’artisanat Ile-de-France forme aux métiers d’aujourd’hui et de demain

04 Juin 2021

Michel Graveline - Secrétaire régional adjoint de la Chambre de métiers et de l’artisanat Ile-de-France (CMA IDF)

Michel Graveline La CMA Ile-de-France, fruit du regroupement des CMA franciliennes, forme 9 000 jeunes à 80 métiers dans ses CFA. Du CAP au Bac +5, l’offre de formation, variée et évolutive, répond aux besoins du marché de l’emploi grâce à son approche par « filière ».

« La formation est indispensable pour la défense des métiers de l’Artisanat et de ses savoir-faire. »
Quelles sont les formations dispensées par les neuf Centres de formation d’apprentis (CFA) de la Chambre de métiers et de l'artisanat Ile-de-France (CMA IDF) ?
Nos CFA s’investissent pleinement dans le développement de la formation pour tous et l’alternance pour les métiers de l’Artisanat, afin de répondre aux besoins en compétences des entreprises et à ceux du marché de l’emploi. Nous formons 9 000 jeunes dans 80 métiers et 50 diplômes. Du CAP au Bac + 5, notre palette de formations est variée (coiffeurs, mécaniciens auto, fleuristes, vendeurs, etc.). Nos établissements ont des équipements à la pointe de la technique. Pour connaître l’ensemble des formations dispensées, consultez notre site.

Nos CFA sont leaders de la formation en Ile-de-France et cela nous crée des obligations, celles de proposer des métiers sur lesquels on forme des généralistes complets. L’offre complète sur l’ensemble des sites est cohérente et évolutive, avec une approche par « filière ». Lorsqu’un nouveau métier arrive sur le marché, il faut en créer la formation, ce qui nécessite, pour nous, une veille en constante évolution.

La formation professionnelle a vécu de nombreuses réformes ces dernières années. Comment les Chambres de métiers et de l'artisanat (CMA) ont-elles réagi face à ces réformes successives ? Quel a été leur impact sur l’Artisanat ?
Les réformes ont certes été nombreuses, pour autant les CMA ont gardé le cap par rapport aux objectifs assignés par leurs élus à savoir rester en phase avec les besoins des entreprises et l’évolution des métiers.

La formation est la donnée indispensable pour la défense de nos métiers et de nos savoir-faire. Cette mission sociétale et humaine est essentielle car elle amène des talents vers nos métiers d’aujourd’hui pour mieux construire demain, sans considération mercantile. Et malgré ces réformes, l’Artisanat est passé de « has been » à « tendance », preuve en sont les grandes marques de luxe se revendiquant « artisan ».

La CMA IDF est membre de Défi métiers, le Gip Emploi-Formation-Orientation. Quelles sont les collaborations mises en place entre les deux structures dans le champ de la formation professionnelle ?
La CMA IDF forme aux métiers d’aujourd’hui et de demain. Défi métiers concentre tous les moyens pour la formation et l’orientation à tous les niveaux, dans une recherche efficiente de résultats au service de l’intérêt général. Il est donc normal que notre collaboration soit pleinement établie. A ce propos, une convention, en cours d’établissement, fixera les modalités pratiques de cette collaboration active.
La CMA IDF est partenaire du plan « #1jeune1solution » au travers de la convention « Les entreprises s’engagent ». Quelles sont les actions mises en place dans ce cadre ?
La CMA IDF est, en effet, partenaire du plan « #1jeune1solution » lancé par le gouvernement qui vise à offrir une solution à chaque jeune. Ce dispositif mobilise un ensemble de leviers : aides à l’embauche, formations, accompagnements, aides financières aux jeunes en difficulté, afin de répondre à toutes les situations.

C’est dans ce cadre qu’Elisabeth Détry, Présidente de la CMA IDF a signé avec Thibaut Guilluy, Haut-commissaire à l'emploi et à l'engagement des entreprises et Patrick Toulmet, Délégué interministériel au développement de l'apprentissage dans les quartiers prioritaires de la politique de la ville, cette convention qui engage le réseau des CMA franciliennes.

Deux objectifs sont visés : donner de la visibilité à ce dispositif via notre réseau en l’incluant dans nos actions de communication en faveur de l’apprentissage et promouvoir la connaissance des aides auprès de nos entreprises afin de privilégier le recrutement des jeunes et l’accès à la formation.

Propos recueillis par Emmanuelle Vignerot (mai 2021)

Tags : membre de Défi métiers | CMA IDF | formations | #1jeune1solution | RCO