France Education international : les certifications de français au service des parcours professionnels

19 Novembre 2019

Bruno Mègre - Responsable du département Evaluation et Certifications - France Éducation international

Bruno Mègre Le service Certifications de France Education international (anciennement Ciep) présente les diplômes et tests de français, essentiels pour l'évolution professionnelle et le recrutement des salariés.

« Il était nécessaire de fédérer notre réseau de centres d’examen français autour de l'enjeu crucial qu’est la formation professionnelle. les Carif-Oref nous ont accompagnés dans cette démarche parfois complexe et opaque. »
Pouvez-vous présenter France Éducation international et votre département ?
Créé en 1945 sous le nom de Centre international d’études pédagogiques, France Éducation international (FEi) est un opérateur du ministère de l’Education nationale dont les missions s’articulent autour de trois axes d’activité : la coopération dans les domaines de l’éducation ; l’appui à la diffusion de la langue française dans le monde par la formation et la délivrance de certifications en langue française ; la mobilité internationale des personnes, via des programmes et la délivrance d’attestations de comparabilité des diplômes étrangers. Le département Evaluation et Certifications a vocation à évaluer les compétences en français langue étrangère des non-francophones à l’étranger et en France. Il collabore avec différents ministères. L’équipe pluridisciplinaire du département, composée de cinquante personnes, gère la conception et le déploiement des diplômes et tests du gouvernement français dans plus de 170 pays. Chaque année plus de 700 000 candidats passe l’une des certifications de FEi.
Pouvez-vous présenter la gamme de certifications de français ?
Nous utilisons deux outils : des diplômes et des tests, harmonisés sur les niveaux du CECRL, standardisés et calibrés selon les critères de qualité imposés par ALTE, l’association des organismes certificateurs européens dont nous faisons partie comme 34 autres membres. Nos trois diplômes sont le Dilf (Diplôme initial de langue française), qui permet d’évaluer le niveau A1.1 ; le Delf (Diplôme d’études en langue française), les niveaux A1 à B2 ; et le Dalf (Diplôme approfondi de langue française), les niveaux C1 et C2. Différentes déclinaisons s’adaptent aux publics : les enfants (Delf Prim), les adolescents (Delf scolaire et junior), les adultes (le Delf tout public) et les professionnels (le Delf Pro). Nous proposons également un test, le Test de connaissance du français (TCF), qui compte aujourd’hui six déclinaisons, comme le TCF pour l’accès à la nationalité française, le TCF pour la carte de résident ou encore le TCF pour une immigration professionnelle au Québec. Enfin, nous disposons aussi du test Ev@lang, conçu pour répondre aux besoins des entreprises qui doivent évaluer les compétences de leurs collaborateurs en trois langues : français, anglais, arabe.
Quelle place ces certifications occupent-elles dans la progression linguistique souhaitée dans la cadre de la politique d’intégration jusqu’à la formation tout au long de la vie ?
Nos diplômes et tests, éligibles au Compte personnel de formation, représentent un atout dans la sécurisation des parcours professionnels dans un monde à la mobilité croissante. Ils offrent au salarié une valeur ajoutée en formation continue pour son évolution professionnelle et en formation initiale pour l’enrichissement de son curriculum. Ils constituent pour l’employeur une aide pour le recrutement de futurs collaborateurs et élèvent ainsi les critères qualité de son entreprise. Ils s’inscrivent également dans les actions de lutte contre l'illettrisme et en faveur de l'apprentissage et de l'amélioration de la maîtrise de la langue française.
En qualité de certificateur, FEi a travaillé avec le Réseau des Carif-Oref pour inciter les organismes de formation labellisés à mettre en visibilité leur offre. Quelles sont les prochaines étapes ?
Cette étape a été fondamentale pour FEi car il était absolument nécessaire de fédérer notre réseau de centres d’examen français autour de cet enjeu crucial qu’est la formation professionnelle. Les Carif-Oref nous ont énormément aidés et accompagnés dans cette démarche, parfois complexe et opaque. Nous sommes heureux qu’enfin, la langue française, au même titre que l’anglais, soit reconnue comme compétence professionnelle. Nous devons maintenant nous emparer des nouveaux outils mis à notre disposition par France Compétences et mettre en place une campagne de communication auprès de notre réseau afin de le tenir informé des nouvelles dispositions qui accompagnent cette vaste réforme de la formation professionnelle.

Propos recueillis par Christine Barret-Labre (novembre 2019)

Tags : RCO | sécurisation des parcours | certifications | test