Devenir CFA : les enjeux d'un organisme de formation

06 Mars 2020

Hana Vole - Présidente de la société Amphia Conseil et Formation

Amphia Conseil et Formation, organisme de formation, développe son activité de Centre de formation d'apprentis (CFA) en élargissant son offre de formation et ses démarches qualité.

« Etre CFA, c’est offrir à notre public une formation de qualité dans les conditions optimales et valorisante grâce à son statut de salarié. »
Pouvez vous présenter votre fonction et les activités d'Amphia ?
J'assure les fonctions de Présidente de la société Amphia Conseil et formation, créée en 1998. Le secteur d’activité de la société Amphia Conseil et formation est diversifié et comprend la sécurité des biens et des personnes, le sanitaire et social (petite enfance et aide à la personne), l’insertion sociale et professionnelle (accompagnement renforcé vers l’emploi des bénéficiaires du PLIE), la certification CléA, la Validation des acquis de l'expérience (VAE) et les bilans de compétences.
Vous avez effectué les démarches auprès de la Direccte Ile-de-France pour devenir Centre de formation d'apprentis (CFA). Quels sont les enjeux pour votre organisme ?
Nous avons effectivement déposé notre demande auprès de la Direccte et obtenu le statut de CFA en juin 2019. Les enjeux sont importants pour notre organisme : proposer un nouveau dispositif de formation à nos candidats et aux employeurs avec lesquels nous travaillons, ce qui était impossible avant juin 2019, mais rendu possible avec la réforme de l'apprentissage ; élargir nos offres de formation par la mise en place de nouvelles actions, par exemple le BTS ; avoir un public plus assidu et motivé grâce au statut salarié ; favoriser une meilleure visibilité de notre activité et chiffre d’affaires, en développant notre indépendance face aux appels d’offres ou appels à projets dont les réponses sont très aléatoires.
Les premiers contrats sont signés. Comment organisez-vous la relation aux employeurs et le sourcing des jeunes ?
Pour la rentrée 2019, vu le peu de temps dont nous disposions, sur la période de juin à septembre, nous n'avons pu réaliser un réel sourcing. Nous avons signé quelques contrats avec la Mairie de Grigny qui a pris en charge le recrutement des candidats.

Pour la rentrée 2020, nous participons à tous les évènements organisés par nos partenaires (Pôle emploi, Missions locales, Direccte - évènements organisés par le Préfet, etc.). Nous avons programmé deux portes ouvertes pour présenter notre CFA et les offres de formation en alternance auprès des jeunes, des entreprises et partenaires orienteurs (en mars et en juin). De plus, en fonction des secteurs d’activité, nous organiserons des petits déjeuners débats avec des entreprises employeurs.

Les formations, ainsi que les portes ouvertes, sont mises en ligne sur les réseaux sociaux et à travers des envois de mails à nos partenaires orienteurs et entreprises. Ces informations sont publiées sur notre site Internet, diffusées sur le site de Défi métiers, le portail EDOF et Parcoursup.

Vous utilisez activement la base DOKELIO Ile-de-France pour référencer votre offre de formation. Qu'attendez-vous de cet affichage en matière d'apprentissage ?
Nous sommes accompagnés depuis des années par l'équipe DOKELIO pour l'intégration de nos actions conventionnées (Région, Pôle emploi). Nous référençons, par ailleurs, notre offre non conventionnée afin de permettre à un maximum de partenaires orienteurs et aux jeunes franciliens de prendre connaissances de nos offres pour orienter les candidats.

L'information sur l'offre de formation professionnelle et d'apprentissage est indispensable pour drainer le public visé par les réformes vers l'offre développée à leur intention : public jeune de moins de 30 ans, personnes en situation de handicap. Etre CFA, c’est offrir à notre public une formation de qualité dans les conditions optimales et valorisante grâce à son statut de salarié.

Pour les entreprises employeurs, nos partenaires, c'est l'assurance d'obtenir une prise en charge "clé en main" pour l’accueil des apprentis (aspect administratif : montage, financement, etc.). Concernant la société Amphia, nous allons nous engager, en plus de la norme qualité "Qualiopi", dans la démarche de "Label d’Excellence" pour les CFA qui va être créée par la Région Ile-de-France.

Propos recueillis par Christine Barret-Labre (mars 2020)

Tags : DOKELIO Ile-de-France | réforme de la formation professionnelle | CFA