Cojob, l'association qui dynamise la recherche d'emploi des jeunes

10 Décembre 2014

Marie Grimaldi - Cofondatrice de l’association Cojob

Marie Grimaldi Cojob est un "collectif de jobeurs" qui accompagne les jeunes en recherche d'emploi. Il a accueilli dans ses locaux parisiens sa première promotion au mois d'octobre.

« Nous essayons de rendre positive la période de recherche d’emploi. »
Qu’est-ce que Cojob ?
Cojob est une association qui a vocation à dynamiser et à valoriser la période de recherche d’emploi, destinée à des personnes de niveau bac + 3 ou plus, âgées de moins de 35 ans. Dans le cadre de Cojob, une promotion de 12 personnes se retrouve durant un mois, du lundi au vendredi de 10 h à 18 h, dans un cadre accueillant. Cela permet de sortir de l’isolement, de créer une émulation de groupe, et constitue aussi une période où l’on continue à être actif et en lien avec le monde du travail. En effet, il va être proposé aux "jobeurs" accompagnés de mobiliser leurs compétences au service d’associations ou de jeunes entrepreneurs.
Quelle est la spécificité de l’accompagnement proposé par Cojob ?
Notre objectif est que les personnes enclenchent une dynamique différente dans leur recherche d’emploi. Il s’agit notamment de reprendre confiance en soi, d’oser aller vers les autres pour solliciter son réseau. Nous essayons de rendre positive la période de recherche d’emploi. Nous avons un cadre accueillant, qui ressemble à une entreprise. Ce cadre est important, met dans un état d’esprit différent, alors que les lieux dans lesquels sont accueillis les demandeurs d’emplois sont généralement assez "tristes". De la même manière, nous préférons parler de "jobeurs", plutôt que de chômeurs, qui est un mot horrible, ou même de demandeurs d'emploi. Les personnes que nous avons accompagnées et qui ont trouvé un emploi sont des "golden jobeurs". Nous en avons eu quatre dans la première promotion. Celles qui ont repris une formation ou trouvé un stage sont désignées comme des "silver jobeurs".
Pouvez-vous nous décrire ce que sont les "prestations de service solidaire" proposées par Cojob ?
Les membres de nos promotions doivent effectivement effectuer des "PSS". Il s’agit de missions bénévoles, proposées par Cojob ou par les "jobeurs" eux-mêmes, au service de petites associations, de jeunes entrepreneurs ou de start-up. La dernière promotion a par exemple pu travailler pour le lancement d’une campagne de crowdfunding pour un producteur de vin en biodynamie, recherché des partenariats pour une association d’accompagnement de réfugiés, ou encore participé au lancement d’une plateforme de financement participatif pour des projets de développement durable. Chaque mission est effectuée par groupe de quatre. Cela permet de renforcer l’effet "réseau", de mobiliser ses compétences, et éventuellement de valoriser ensuite cette expérience sur son CV.
Donnez-vous aussi des conseils pour la recherche d’emploi ?
Pendant tout le mois, les "jobeurs" reçoivent un accompagnement à la recherche d’emploi. En individuel, une coach est présente, qui peut les aider par exemple à préparer des entretiens de recrutement ou à rédiger leurs lettres de motivation. Des ateliers sont aussi organisés en collectif, pour "booster" sa recherche d’emploi au quotidien. Il y a par exemple des "challenges réseau", pour développer son réseau professionnel, des ateliers sur l’affirmation de soi, et des ateliers plus classiques sur le marketing de la recherche d’emploi.
Cojob est-il gratuit et ouvert à tous ? Comment s'y inscrire ?
Nous organisons une réunion d’information une fois par mois et mettons en ligne sur notre site un questionnaire qui permet de postuler à une de nos promotions. Hormis les conditions d’âge et de qualification, Cojob est ouvert à tous. Il ne faut pas avoir une spécialisation particulière ni avoir nécessairement le statut de demandeur d’emploi. L’enthousiasme et la motivation sont les premiers critères de sélection. Les personnes retenues doivent ensuite adhérer à l’association, pour un montant de 30 euros. Ce n’est donc pas gratuit, même si le prix reste abordable, afin de susciter l’engagement des personnes accompagnées.

En savoir plus sur Cojob

Propos recueillis par Raphaëlle Pienne (novembre 2014)

Tags : accompagnement vers l’emploi