Accompagner les artisans dans leur développement en Ile-de-France et à l'international

31 Mars 2014

Laurent Munerot - Président de la Chambre Régionale de Métiers et de l'Artisanat d’Ile-de-France (CRMA IDF)

Laurent Munerot Elu Président de la Chambre Régionale de Métiers et de l’Artisanat d’Ile-de-France fin novembre 2013, Laurent Munerot évoque les axes de développement de l'artisanat francilien.

« Notre réseau propose un accompagnement individuel centré sur les ressources de l'entreprise via une offre de services adaptée. »
L'artisanat est déterminant dans le développement économique et social de l'Ile-de-France. Combien de salariés et d'entreprises dénombre-t-on ?

Au 31 décembre 2012, l'Ile-de-France compte 168 383 entreprises artisanales, soit 19 % du nombre total d'entreprises franciliennes. Ce chiffre est en augmentation par rapport aux années précédentes. En 2012, 28 525 entreprises artisanales ont été créées et 20 190 ont disparu. Par secteur d'activité, le Bâtiment et les Services représentent respectivement 43 % et 36 %, suivis par la Fabrication (13 %) et l'Alimentation (8 %). Le secteur artisanal francilien dénombre plus de 488 800 actifs dont près de 320 500 salariés (1).

Comment comptez-vous mettre en œuvre la GPEC sur le territoire ?

La moitié des entreprises artisanales franciliennes n'a pas de salariés. Les huit Chambres de métiers et de l'artisanat d'Ile-de-France mettent en œuvre une démarche de GPEC dans les 50 % de TPE artisanales ayant des salariés dans leur territoire respectif. Notre réseau propose un accompagnement individuel centré sur les ressources de l'entreprise via une offre de services adaptée : état des lieux de l'entreprise sous le prisme des ressources humaines, mise en lumière de ses points forts mais également des axes d'amélioration et proposition d'un plan de formation adapté à l'entreprise étudiée.

Parmi les axes du plan stratégique 2012-2015 de la CRMA Ile-de-France, vous souhaitez développer des actions régionales en faveur de l'artisanat. Quels sont vos objectifs pour 2014 ?

Nous souhaitons continuer ce qui a été entrepris depuis 2010 notamment : réduire les difficultés des entreprises artisanales générées par la crise économique que nous subissons actuellement ; développer les entreprises artisanales franciliennes à l'export pour aller chercher de nouveaux marchés et donc du chiffre d'affaires supplémentaire ; valoriser des savoir-faire reconnus dans le monde entier et favoriser la création d'emplois et de chiffre d'affaires dans les domaines de l’excellence ; produire un immobilier à vocation artisanale dédiée pour permettre le maintien des entreprises artisanales existantes et l'accueil des entreprises en création notamment dans Paris, la petite couronne et les zones rurales en voie de désertification, etc.

Pouvez-vous donner des exemples d'actions menées pour favoriser la création ou la reprise d'entreprises artisanales en Ile-de-France ?

La CRMA IDF participera au salon des entrepreneurs sur le stand du Conseil régional d'Ile-de-France en février 2014. Nous mettons en avant notre offre globale de services et notamment l'accompagnement des créateurs, cédants et repreneurs.

Les chambres de métiers et de l'artisanat départementales d'Ile-de-France sont les partenaires incontournables des porteurs de projets et organisent tout au long de l'année de nombreuses manifestations de sensibilisation. On considère que 30 % des artisans partiront à la retraite dans les dix prochaines années. Il faut donc favoriser la pérennisation du secteur artisanal.

Vous êtes en charge de la valorisation des métiers d'art sur le territoire francilien. Comment sensibilisez-vous le grand public, et les jeunes en particulier à ces métiers ?

La CRMA IDF coordonne avec l'Institut national des métiers d'art l'organisation des Journées européennes des métiers d'art en Ile-de-France (édition 2014 du 4 au 6 avril). Les objectifs sont d'une part, de favoriser des rencontres entre les professionnels des métiers d'art avec le grand public ; d'autre part, de proposer des démonstrations de savoir-faire et des ateliers d'initiation. Faire connaître la richesse de ces métiers et susciter des vocations professionnelles sont nos objectifs sur ces rencontres.

Tous les 2 ans, la CRMA IDF organise le Carrousel des métiers d'art et de création au Louvre (édition 2014 du 4 au 7 décembre). A cette occasion, les CFA et écoles d'art sont invités avec leurs élèves pour faire des démonstrations de leurs métiers respectifs. L'objectif est de montrer ces métiers d'Art par des jeunes en direction des jeunes et de leurs parents.

Propos recueillis par Sandrine Damie (décembre 2013)

(*) Sources : Répert. des Métiers (RM) des CMAD, 31/12/2012 ; RM des CMAD au 31/12/2012 et données Urssaf au 31/12/2012

Tags : emploi | artisanat | artisan | Ile-de-France | CRMA