Les formations de niveaux V à III en environnement en Ile-de-France (Focale n°22)

Par : Catherine Gwet - Novembre 2013

Les formations de niveaux V à III en environnement en Ile-de-France © Fotolia A l’heure de la transition écologique, l’adaptation de l’appareil de formation est un levier pour accompagner la transformation et l’évolution de nos modes d’intervention dans les processus de développement économiques.

Focale n°22

En Ile-de-France, 34 diplômes de niveaux V à III en environnement sont proposés. Ces formations accueillent 3 800 élèves en 2011, soit une augmentation des effectifs de 36 % en quinze ans.

Plus de 2 000 élèves suivent une formation dans le domaine de la maîtrise de l’énergie et des énergies renouvelables. Ces effectifs ont été multipliés par deux depuis 1997. La voie de l’apprentissage s’est fortement développée depuis 1997 dans ce domaine et concerne 25% de ces 2 000 apprenants. Les diplômes de niveau baccalauréat sont les plus prisés dans ce domaine.

Les formations dans le domaine de l’aménagement du territoire et cadre de vie mobilisent aussi un nombre d’élèves important, soit plus de 1 000 jeunes en 2011, effectifs relativement stables depuis 1997. Ces formations concernent les espaces paysagers (conception et entretien) et l’aménagement des espaces ruraux. 40 % de ces jeunes préparent un CAPA ou un BPA, diplôme considéré comme étant au « cœur du métier ».

Alors que les enjeux de prévention et réduction des pollutions sont importants en Ile-de-France, les diplômes de niveau V à III sur la gestion des déchets, le recyclage ou la gestion des eaux usées sont peu nombreux en Ile-de-France et mobilisent de faibles effectifs, soit 120 élèves ou apprentis. Dans ce domaine les effectifs ont été divisé par deux par rapport à ceux enregistrés en 1997.

Focale n°22

Tags : environnement | formation | Ile-de-France