Financement, certification, publics : état des lieux des organismes de formation franciliens

Par : Thomas Vitiello (Défi métiers), Itto Mousset (Défi métiers) - Décembre 2022

© Fotolia Plus de 600 organismes de formation enregistrés dans « DOKELIO Ile-de-France », la base régionale de l’offre de formation professionnelle, ont participé à une enquête de Défi métiers.

Dans le cadre de sa mission d’observation, Défi métiers a lancé une enquête auprès des organismes de formation (OF) situés en Île-de-France. 643 OF franciliens inscrits sur la base de données « DOKELIO Île-de-France » ont participé à cette enquête portant sur leur situation financière, sur les enjeux actuels du champ de la formation professionnelle (certification, publics cibles, format pédagogique, etc.) et sur les difficultés de remplissage des sessions de formation.

Les OF franciliens sont concentrés à Paris (42 % des OF interrogés) et majoritairement de petite taille (60 % sont des microentreprises de moins de 10 salariés en incluant à la fois l’équipe administrative et l’équipe pédagogique). Ce sont des établissements à l’ancienneté diverse et qui sont positionnés sur les spécialités de formation (NSF) « formations générales » et les « capacités individuelles et sociales » (un quart des OF chacune), suivies des spécialités « échanges et gestion », « communication et l’information », « services aux personnes » (un cinquième des OF chacune) et les spécialités plurivalentes des services (16 %). Les autres spécialités NSF sont citées par moins de 10% des OF interrogés.

Sur le plan du financement des OF interrogés, trois résultats méritent d’être soulignés : le champ de la formation professionnelle est caractérisé par une multitude de financeurs ; il y a aujourd’hui une prévalence des acteurs publics et des organismes paritaires dans le panorama financier de la formation professionnelle ; et c’est auprès des employeurs privés et des autres OF via des partenariats que les OF franciliens identifient les plus grandes marges de croissance à l’avenir.

Les évolutions sociétales ont contribué au succès des formations dans un format « hybride » et les évolutions règlementaires ont entraîné le développement de partenariats entre OF certificateurs et OF partenaires afin de délivrer des formations certifiantes aux stagiaires. Enfin, l’enquête montre que les difficultés de remplissage des sessions de formation sont un problème récurrent pour les OF franciliens en partie à cause d’un défaut de coordination entre les acteurs du champ de l’emploi-formation.

Etat des lieux des organismes de formation franciliens

Tags : organismes de formation | DOKELIO Ile-de-France | certification | formation professionnelle | RCO