Recruter inclusif avec Les Bons Profils

Recruter inclusif avec Les Bons Profils

13 Octobre 2020

© Les bons profils Cabinet francilien de recrutement dédié à l’emploi de première qualification, Les Bons Profils déploie une démarche de recrutement inclusif. Objectif : favoriser l’emploi durable de profils issus de l’insertion par l’activité économique

Réponse à une exigence sociétale en forte progression dans sa dimension inclusive, solution à la problématique des métiers en tension dans sa dimension recrutement, le concept de recrutement inclusif est au cœur de l’activité des Bons Profils (groupe SOS), cabinet francilien de recrutement dédié à l’emploi de première qualification. Pour Corinne Nisole, responsable du recrutement inclusif au sein du cabinet, c’est tout simplement une innovation née d’un constat : « Le recrutement ne se fait pas toujours sur les bons critères. » Pour donner sa chance à tout le monde, il faut des critères objectifs qui dépassent l’âge, le diplôme ou le lieu de résidence ; c’est par exemple évaluer les compétences avec d’autres outils que le seul entretien et proposer des mises en situation ; c’est aussi et surtout créer un climat bienveillant qui permet au candidat de donner le meilleur de lui-même et d’être à pied d’égalité avec le recruteur. » Cible privilégiée des Bons profils : les métiers en tension, qui correspondent souvent à des postes qui peuvent être occupés sans diplôme comme agent d’entretien ou équipier polyvalent.

Numérique et humain

Adossé à Plateforme-i et né sous format numérique d’un appel d’offres de la Ville de Paris, le dispositif a évolué vers une solution mixte, apparue nécessaire pour favoriser le développement d’un écosystème favorable au recrutement inclusif. Les limites d’une première version qui visait à automatiser la rencontre de l’offre et de la demande, ont ainsi été dépassées par le développement d’un volet accompagnement et formation. Selon Corinne Nisole, la réintroduction de l’humain permet notamment d’œuvrer au rapprochement des mondes de l’insertion et de l’entreprise, tous deux parfois sujets à des préjugés qui freinent leur collaboration. En contact avec les structures de l’insertion par l’activité économique (SIAE), les entreprises et les candidats, Les Bons Profils apparaissent comme un interlocuteur à l’intersection des besoins. Le cabinet n’est pas seulement l’acteur central de la mise en relation mais aussi un conseiller apprécié, qui sait à la fois développer la connaissance mutuelle des acteurs et apporter son soutien méthodologique.

Accompagnement

Proactif, le cabinet entretient des relations suivies avec les conseillers en insertion professionnelle des SIAE, qui demeurent le point d’entrée des candidats, et avec les entreprises, qui apportent leurs offres d’emploi. L’accompagnement des candidats est réalisé prioritairement par les conseillers des SIAE, mais le cabinet peut également apporter son appui pour optimiser la préparation des entretiens et faire des recommandations en termes de préparation à l’emploi, de formation ou de positionnement. Corinne Nisole le souligne, la réussite suppose de s’inscrire dans une démarche globale. En amont, elle préconise une bonne évaluation des compétences indispensables pour le poste, des outils pour les mesurer et un processus adapté à l’entreprise et au poste. En aval, elle avertit : « On a beau recruter inclusif, si le manager n’intègre pas cette dimension dans son style de management, cela peut être compliqué… » ; D’où cette conviction : « C’est tout l’écosystème de l’entreprise qui doit être sensibilisé et formé ».

Résultats

Selon une étude d’impact réalisée en février 2020, la démarche semble porter ses fruits : les entreprises apprécient un « vivier nettement plus qualitatif », les candidats éprouvent un « meilleur accueil » et les conseillers SIAE estiment « précieux » le rôle d’interface joué par le cabinet. Pour ne rien gâcher, le satisfecit qualitatif paraît conforté par les chiffres : « Le taux d’emploi durable parmi les sortants de SIAE passe de 30 à 75 % pour les candidats accompagnés par Les Bons Profils », se réjouit Corinne Nisole.

Les Bons Profils [1]

Nicolas Deguerry (Centre inffo pour Défi métiers)

Tags : inclusion [2] | recrutement [3]