La Maison des Volontaires : un nouveau lieu-ressource en Ile-de-France

La Maison des Volontaires : un nouveau lieu-ressource en Ile-de-France

08 Octobre 2015

Anna Diarra - Fondatrice et Déléguée générale de la Maison des Volontaires

Anna Diarra La Maison des Volontaires a ouvert ses portes en septembre dans le 13ème arrondissement de Paris. Lieu d'information et de promotion du volontariat, elle abrite également une résidence sociale pour les jeunes en mission.

« Le volontariat a démontré sa pertinence dans les parcours d’insertion des jeunes, comme outil de remobilisation et d’acquisition de compétences psychosociales." »
Pourquoi avoir créé la Maison des Volontaires ?
L'idée de la Maison des Volontaires (MdV) vient de la volonté de créer un lieu dédié au volontariat et à la mobilité des jeunes, qui soit tourné à la fois vers les jeunes et vers les structures associatives ou institutionnelles. A l’origine du projet, il y a le constat de plusieurs freins au développement du volontariat en Ile-de-France. D’abord, la difficulté de se loger dans la région pour les jeunes volontaires, en raison des prix des loyers trop élevés. Ensuite, le volontariat manque de visibilité auprès du grand public, alors qu’il concerne des dizaines de milliers de jeunes chaque année. Un dernier frein est la méconnaissance, voir la méfiance, que peuvent avoir les professionnels et les prescripteurs de la formation et de l’emploi des jeunes vis-à-vis du volontariat. Sous ses différentes formes (service civique, volontariat européen, chantiers de volontaires…), le volontariat a pourtant démontré sa pertinence dans les parcours d’insertion des jeunes, comme outil de remobilisation et d’acquisition de compétences psychosociales.
Quels sont les services proposés par ce nouveau lieu ?
La MdV a été structurée autour de 3 espaces, interagissant entre eux, destinés à apporter chacun des réponses aux constats dressés ci-dessus. Le premier espace, « la Home », est une résidence sociale qui propose 42 studios, pour une durée de 6 à 12 mois, pour des jeunes effectuant une mission de Service civique ou de Service Volontaire Européen en Ile-de-France. Un second espace, « le Lab », est dédié à l’information, la formation et à l’accompagnement de projet. Il cible trois types de publics. D’abord, les jeunes souhaitant obtenir de l’information et du conseil pour un projet de volontariat ou de mobilité. Ensuite, les jeunes éloignés de l’emploi et de la formation, orientés par les prescripteurs, qui pourront y bénéficier d’un suivi personnalisé pour découvrir le volontariat et s’y préparer. Enfin, les professionnels de la jeunesse et de l’insertion, qui pourront participer à des ateliers et à des sessions de formation collectives. Un dernier espace, « la Scène », est destiné au grand public, afin d’améliorer la reconnaissance du volontariat, de la mobilité et de leurs acteurs. Les structures et les jeunes volontaires pourront y organiser des évènements de promotion et de valorisation de leurs projets et de leurs missions.
Les jeunes hébergés par la MdV doivent aussi donner un peu de leur temps à des projets locaux. Comment cela fonctionne-t-il ?
En effet, « la Home » fonctionne un peu comme une résidence d’artiste, car les jeunes volontaires qui y sont hébergés participent à un projet collectif. Nous avons souhaité que la MdV soit un lieu ressource pour le quartier où elle est implantée, une ZAC du 13ème arrondissement qui cumule les difficultés sociales et économiques. Ainsi, chaque volontaire doit donner 2 heures de son temps par semaine à un habitant du quartier, via différents projets portés par les associations locales. De la même manière, l’habitant partage ensuite avec lui un service, un savoir-faire ou une compétence.
La MdV s'adresse aussi aux professionnels de l’accompagnement des jeunes. Quels services leurs seront plus particulièrement proposés ?
Nous sommes pour l’instant dans une démarche prospective de rencontre des partenaires et d’analyse de leurs besoins. Nous avons notamment commencé ce travail avec les missions locales de Paris. Notre objectif est de proposer des formations « sur mesure », pour que les agents puissent mieux repérer les jeunes pouvant bénéficier des différents dispositifs du volontariat et mieux les orienter, grâce à une meilleure connaissance des outils et des dispositifs disponibles. Les missions locales orienteront aussi une vingtaine de jeunes vers la MdV, qui bénéficieront d’un accompagnement personnalisé. Il s’agit d’un projet pilote, que nous espérons ensuite démultiplier.

En savoir plus sur la Maison des Volontaires [1]

Propos recueillis par Raphaëlle Pienne (septembre 2015)

Tags : insertion [2] | jeunes [3] | volontaires [4] | service civique [5]