Les métiers du social

Mis à jour le 20 Septembre 2017

Les métiers du social © Fotolia L'Ile-de-France forme de nombreux professionnels du social, mais peine à les fidéliser sur son territoire une fois qu’ils sont en poste.

Introduction

Permettre à une personne âgée dépendante de continuer à vivre chez elle en lui rendant visite quotidiennement, aider un enfant handicapé moteur à suivre une scolarité normale en le secondant dans ses gestes d'écolier, informer une famille en situation de précarité sur les aides auxquelles elle peut prétendre... Voici quelques exemples des fonctions qu'accomplissent les travailleurs sociaux.
 
Professionnels de l'écoute, de l'aide et du conseil, ils interviennent auprès de publics en difficulté passagère (chômage, maladie, pauvreté) ou permanente (handicap, perte d'autonomie liée à la vieillesse). Leur action n'est pas seulement matérielle, mais aussi pédagogique et psychologique.
 
La France compte en 2012 environ 1,7 million de professionnels du domaine social et médico-social, soit près de 6 % de la population active. A noter : les établissements accueillant des personnes âgées emploient près de 23% des effectifs du secteur (tous métiers confondus) et les établissements pour personnes handicapées, 16%. A 99 %, ces emplois sont des emplois salariés.
 
Les femmes sont largement majoritaires puisqu’elles représentent 84 % des actifs occupés de la branche.

Des besoins élevés en Ile-de-France

L'Ile-de-France regroupe 320 000 postes pour le secteur sanitaire et social. Les professions sociales proposant le plus de postes sont les assistantes maternelles et auxiliaires de vie, avec plus de 80 000 emplois, et les éducateurs, avec plus de 20 000 emplois.
 
L'Ile-de-France, comme la plupart des grandes villes françaises, manque de travailleurs sociaux.
Les besoins d’accompagnement par des travailleurs sociaux sont élevés, car les contrastes sociaux sont marqués dans la région avec 6 % de la population touchant le RSA en 2012.
 
En Ile-de-France, le pourcentage de formation post-bac dans le social est supérieur à la moyenne du reste de la France : ces formations regroupent 64 % des effectifs contre 51 % en province. A l'inverse, seuls 26 % des étudiants se forment à un niveau V contre 36 % en province.
 
Une fois en poste, les travailleurs sociaux franciliens quittent en nombre la région : 30 % des jeunes diplômés s’en vont après quelques années d'exercice.
A noter : En 2009, 20 % des étudiants inscrits dans un établissement francilien préparant aux professions sociales et de santé étaient originaires d’une autre région.
 
Les secteurs où les conditions de travail sont les plus rudes sont délaissés. Et en raison du coût du logement à Paris, les services sociaux de la Capitale peinent à garder les jeunes diplômés. 

Les activités concernées

Le secteur regroupe une vingtaine de métiers, dans 4 principaux domaines :

  • l'aide sociale (assistante de service social, conseiller en économie sociale et familiale, etc.) ;
  • l'éducation spécialisée (éducateur de jeunes enfants, moniteur éducateur, etc.) ;
  • l'animation (animateur socio-culturel, moniteur éducateur, etc.) ;
  • le travail à domicile (assistante de vie pour personnes âgées, auxiliaire de vie sociale, etc.).

Les opportunités actuelles et à venir

Avec l'allongement de la durée de vie et l'augmentation des besoins sociaux liée au contexte économique général, les travailleurs du social sont de plus en plus sollicités. C'est sans compter que d'ici 2020, de nombreux professionnels actuellement en poste prendront leur retraite, laissant des places vacantes.
 
A terme, les besoins accrus de services de maintien à domicile et d’accueil en structures spécialisées devraient faire émerger de nouveaux emplois pour les professionnels du social et des services à la personne.
 
Actuellement, le marché du travail est particulièrement favorable aux assistants de services sociaux, aux éducateurs spécialisés et aux éducateurs de jeunes enfants.
 
Le handicap et les personnes âgées offrent également des débouchés croissants.

Repères chiffrés

Infographie 1 : Emploi salarié dans la santé humaine en Ile-de-France selon la taille de l’établissement

Emploi, santé, humaine
Source : Défi métiers, Focale n°14, octobre 2011.

Infographie 2 : Part du secteur sanitaire et social dans l'emploi en Ile-de-France

Sanitaire, social, Ile-de-France
Source : Défi métiers, Focale n°14, octobre 2011.

Infographie 3 : Part du secteur social dans l'emploi départemental francilien

Emploi, social, Ile-de-France
Source : Défi métiers, Focale n°14, octobre 2011.

Infographie 4 : Répartition de l'offre de formation sanitaire et sociale

Formations, sanitaire, social
Source : Défi métiers, Tableaux de bord analysés, Les formations du sanitaire et social, octobre 2012.

Tags : emploi | recrutement | social | personnes âgées | handicap