Les métiers des services aux entreprises

Mis à jour le 20 Octobre 2014

Les métiers des services aux entreprises © Fotolia En France, les services aux entreprises emploient plus de 3 millions de salariés, dans une large gamme d'activités. Malgré la conjoncture économique, le secteur reste un vivier important d'emplois.

Introduction

Les services aux entreprises, ou « services B to B » (pour busines to business), occupent une place importante dans l'économie française. En 2012, selon l'Insee, ce secteur comptait 581 000 entreprises, réalisant un chiffre d'affaires de 431 milliards d'euros. Plus de 2,3 millions de salariés (équivalents temps plein) travaillent pour les services aux entreprises, soit près de la moitié des effectifs des services marchands.

En France, le secteur a connu un essor important à partir du milieu des années 80. Plusieurs facteurs peuvent expliquer ce phénomène : mondialisation, choix des entreprises industrielles de déléguer leurs activités annexes à des prestataires extérieurs, etc. Plus récemment, la crise économique a eu pour effet d'inciter certaines entreprises à se recentrer sur leur cœur de métier et à sous-traiter leurs fonctions support (paie, achats, etc.).

Une forte proportion d'entreprises individuelles

Les services aux entreprises regroupent 44 % d'entrepreneurs individuels, selon l'Insee. Les travailleurs non-salariés, qui forment 16,2 % des effectifs du secteur, exercent notamment dans les activités liées aux prestations intellectuelle (22 % des effectifs), et plus particulièrement dans les activités juridiques et comptables (26 %). A noter également : près d'un quart des créations d'auto-entreprises concernent les services de soutien aux entreprises.

Des services à forte valeur ajoutée en Ile-de-France

Un emploi sur trois dans les services aux entreprises se situe en Ile-de-France. En 2010, selon le Crocis, la région hébergeait 205 600 établissements exerçant dans ce secteur, qui employaient 966 000 salariés (soit 24 % de l'emploi salarié francilien).

L'Ile-de-France se démarque par la présence de nombreux sièges sociaux. Plus largement, la région concentre les services à haute valeur ajoutée, de prestations intellectuelles telles que le conseil en management, l'ingénierie, la comptabilité, la publicité ou les études de marché. En raison de la présence de nombreuses entreprises, la sécurité est également une spécialisation francilienne. Enfin, l'Ile-de-France affiche une forte activité dans le domaine de la R&D, avec une concentration particulièrement remarquable dans le département de l'Essonne (91), qui héberge de nombreux pôles de compétitivité et de recherche.

Les activités concernées

Les services aux entreprises regroupent une grande variété d'activités, classées dans deux sections de la nomenclature (NAF) de l'Insee :

  • les activités spécialisées, scientifiques et techniques (activités juridiques et comptables, conseil en management, logiciels, ingénierie et conseil en technologie, R&D, publicité et études de marché, etc.) ;
  • les services administratifs et de soutien aux entreprises (location de véhicules et d'équipements, intérim, sécurité, propreté, accueil et courrier, logistique, centres d'appels, etc.).

A noter : l'Insee inclut les activités des sièges sociaux dans la catégorie des services aux entreprises, lorsque ces sièges supervisent ou gèrent d'autres unités de la même entreprise ou du même groupe mais n'exercent pas d'activité de production significative.

Des fiches et des vidéos sur différents métiers des services aux entreprises sont consultables sur www.lesmetiers.net, un site animé par Défi métiers.

Les opportunités actuelles et à venir

Les services aux entreprises sont les premiers affectés en temps de crise, les sociétés ayant tendance à répercuter d'abord  leurs contraintes budgétaires sur leurs prestataires. L'intérim, en fort repli en 2011 (- 12 % dans l'industrie et - 7 % dans le tertiaire, selon la Dares), connaît un regain d'activité depuis 2012.

Malgré la mauvaise conjoncture économique, les services aux entreprises restent un vivier important d'emplois. Selon l'enquête Besoins en main d'œuvre (BMO) de Pôle emploi, les services scientifiques, techniques, administratifs et de soutien regroupaient plus de 197 000 projets de recrutements en 2013. Certaines spécialités rassemblent un grand nombre de prévisions d'embauches, comme la propreté (76 723 projets de recrutements en 2013), l'ingénierie et la recherche informatique (26 665 projets, dont 67,2 % jugés difficiles), l'accueil en entreprise (23 325 projets), ou la sécurité (18 392 projets).

Repères chiffrés

Infographie 1 : L'emploi dans les différents secteurs des services aux entreprises

L'emploi dans les différents secteurs des services aux entreprises
www.dgcis.gouv.fr - traitement Défi métiers

Infographie 2 : Emploi dans les services aux entreprises en Ile-de-France : évolution des effectifs 2000-2010

Emploi dans les services aux entreprises en Ile-de-France : évolution des effectifs 2000-2010
Crocis, Enjeux Ile-de-France, n°146, avril 2012 - traitement Défi métiers

Infographie 3 : Répartition des salariés des services aux entreprises dans les départements franciliens

Répartition des salariés des services aux entreprises dans les départements franciliens
Insee 2011 - traitement Défi métiers

Tags : services aux entreprises | secteur | Ile-de-France | mutations économiques