Les métiers de l'assurance

Mis à jour le 13 Juillet 2017

Les métiers de l'assurance © Fotolia Spécialiste de la gestion du risque, l'assurance est un acteur important de l'économie française. Ses entreprises offrent de nombreuses opportunités pour les jeunes diplômés.

Introduction

Au 31 décembre 2015, les compagnies d'assurance employaient en France plus de 147 100 salariés, selon l'Observatoire des métiers de la branche. Ces effectifs se concentrent avant tout dans les grands groupes d'assurance (9 salariés sur 10 travaillent dans des entreprises de 500 salariés et plus).

Secteur complexe, l'assurance fait intervenir de nombreux acteurs. Trois types d'organismes sont autorisés à opérer sur le marché : sociétés d'assurances, mutuelles, et institutions de prévoyance, les deux derniers intervenant principalement dans le domaine de la protection sociale complémentaire (retraite, santé, etc.).

Parallèlement, de nombreux canaux de distribution commercialisent les produits développés par ces organismes : réseaux de commerciaux et bureaux des sociétés d'assurance, agences générales d'assurances, cabinets de courtage d'assurances, établissements bancaires ; mais aussi commerces de la grande distribution, concessions automobiles, agences de voyage, réseaux de vente par correspondance, etc.

Un secteur féminisé
Les femmes sont majoritaires dans les entreprises d'assurances. En 2015, elles constituaient 60,1% de l'effectif salarié. La part des femmes accédant au statut de cadre dépasse celle des hommes en Ile-de-France cette année (51,8 %, contre 48,8 % en Province).

En Ile-de-France, des activités financières et sièges sociaux

Quelque 56 957 salariés sont employés en Ile-de-France, soit près de 39 % des effectifs des entreprises d'assurances. Le département des Hauts-de-Seine, où se situe le site de la Défense, concentre la majorité des emplois (46,7 % des salariés franciliens), avant Paris (29,3 %), et la Seine-Saint-Denis (11,8 %).

La situation de l'emploi francilien est très spécifique puisque les activités de vente y sont minoritaires, alors qu'elles sont majoritaires en province. La région concentre en revanche les activités liées à la gestion financière et à l'investissement immobilier, ainsi que les activités des sièges sociaux des groupes d'assurances (audit interne, comptabilité, marketing, ressources humaines, direction, etc.).

De même, du fait de l'implantation en Ile-de-France des sièges sociaux et de la concentration des fonctions centrales, le secteur de l'assurance compte une part de cadres deux fois plus importante en Ile-de-France qu'en Province (64,9 %, contre 46 %)

Bon à savoir : en 2015, 67 % des contrats d'apprentissage du secteur se sont déroulés en Ile-de-France), 1 % des contrats de professionnalisation.

Les activités concernées

Les entreprises d'assurances couvrent une large variété de risques pouvant surgir dans l'existence des entreprises et des particuliers. Elles opèrent dans trois grands domaines d'activités :

  • les assurances de biens et de responsabilité, ou assurances dommages, qui protègent le patrimoine de l'assuré (habitation, construction, automobile, transports, responsabilité civile, risques industriels, etc.) ;
  • les assurances de personnes, qui rassemblent les assurances vie (qui jouent un rôle d'épargne longue) et les assurances de dommages corporels (accidents, complémentaire santé, dépendance, invalidité, etc.) ;
  • la réassurance, activité très spécifique qui permet aux sociétés d'assurances de réengager une partie des risques de leurs assurés auprès de sociétés de réassurance, c'est « l'assurance des assurances ».

A noter : la gestion d'actifs financiers et immobiliers est une activité importante des entreprises d'assurances. Elle permet à ces sociétés d'honorer les engagements pris auprès de leurs assurés (être toujours en mesure d'indemniser les sinistres, et garantir la performance à long terme des contrats d'assurances), et de consolider leurs fonds propres.

Les opportunités actuelles et à venir

En 2015, 13 239 nouveaux salariés ont été recrutés. Le taux de nouveaux entrants a repris sa progression après une légère baisse en 2011. Le secteur doit en effet assurer le remplacement de nombreux départs à la retraite attendus sur les prochaines années (plus de 17 % de salariés sont âgés de 55 ans et plus).

Plus d'une embauche sur quatre est réalisée dans le cadre de l'alternance (contrat d'apprentissage, contrat de professionnalisation).

Les embauches concernent notamment les métiers de distribution et de développement commercial (29,9 % des nouvelles recrues en 2015) et de gestion des contrats ou prestations (28,2 %). Les entreprises d'assurances recrutent majoritairement à bac +2 et bac +3. Cependant, la part des diplômés bac + 4 et plus progresse d'année en année dans les recrutements.

A noter, sous l’impact de la transformation numérique, de nouveaux métiers émergent dans le secteur de l'assurance : community manager, data scientist, chief digital officer… L’évolution de la réglementation, l’existence de nouveaux risques ou encore le réchauffement climatique poussent également les assureurs à se doter de compétences spécifiques et nouvelles.

 

Repères chiffrés

Infographie 1 : Répartition des familles de métiers de l'assurance en Ile-de-France

Données statistiques Roma 2015, Observatoire de l'évolution des métiers de l'assurance

Infographie 2 : Niveaux d'études des salariés franciliens de l'assurance

Niveaux d'études des salariés franciliens de l'assurance
Données statistiques Roma 2015, Observatoire de l'évolution des métiers de l'assurance

Infographie 3 : Répartition des heures de formation dispensées aux salariés franciliens de l'assurance

Répartition des heures de formation dispensées aux salariés franciliens de l'assurance
Données statistiques Roma 2015, Observatoire de l'évolution des métiers de l'assurance

Tags : métiers de l'assurance | mutations économiques | secteur | Ile-de-France