Parrainage/Marrainage

Mis à jour le 16 Octobre 2019

Parrainage © Burst Expérimenté dès 1993 et fondé sur un réseau de solidarité, le parrainage/marrainage contribue à lutter contre les discriminations face à l’emploi.

Objectifs

Le parrainage/marrainage vise à faciliter l’accès et/ou le maintien dans l’emploi de personnes (en particulier de jeunes) rencontrant des difficultés d’insertion professionnelle, en les faisant accompagner par des personnes bénévoles, les parrains et marraines, ayant une bonne connaissance des entreprises.
 

Bénéficiaires

Le parrainage/marrainage s’adresse aux personnes confrontées à des difficultés d’insertion professionnelle notamment en raison de leur sexe, leur situation sociale, leur origine ethnique, leur lieu de résidence, leur faible niveau de qualification ou de l’absence de réseau professionnel.

Sont plus spécifiquement concernés :

  • les jeunes rencontrant des difficultés d’insertion résidant hors quartiers prioritaires de la ville (QPV) ;
  • les jeunes issus des QPV ;
  • les jeunes de 16 à 25 ans sans emploi ni formation (NEET) issus des QPV :
  • les jeunes femmes diplômées issues des QPV ;
  • les jeunes ayant eu des conduites addictives ;
  • les jeunes relevant de la Protection judiciaire de la jeunesse (PJJ).

On peut également citer les femmes rencontrant des difficultés spécifiques (en situation d’isolement, victimes de violences, etc.), les personnes en situation de handicap, les personnes étrangères ou françaises d’origine étrangère, les ancien(ne)s détenu(e)s.

Ces bénéficiaires sont appelés « filleul(e)s ».

 

Modalités d'inscription

La prescription est faite par la structure porteuse du dispositif (Mission locale ou association).

Contenu du dispositif

Le « parrainage/marrainage vers l'emploi » est divisé en quatre groupes de tâches :
  • aide à la reprise de confiance en soi ;
  • aide technique à la recherche d'emploi ;
  • structuration de la démarche de recherche d'emploi ;
  • recherche d'offres d'emploi.

Le « parrainage-marrainage comme maintien dans l'emploi », quant à lui, prend différentes formes :

  • mise en relation du jeune avec des entreprises ;
  • suivi de la situation de l'emploi ;
  • relais de l'information auprès de la structure-support ;
  • accompagnement dans la création d'activités.

La fréquence des rencontres entre le parrain/la marraine et son filleul/sa filleule est propre à chaque action de parrainage/marrainage.

Durée du dispositif

La durée moyenne du parrainage/marrainage est de 9 mois (6 mois pour l'accompagnement vers l’emploi et 3 mois pour l'accompagnement dans l’emploi).

 

La durée minimale du parrainage/marrainage vers et dans l’emploi est de 6 semaines, avec 2 entretiens au minima et peut s’étendre jusqu’à 6 mois en fonction des besoins du bénéficiaire et de la situation du marché du travail sur le territoire.

 

Financement

Direccte Ile-de-France
DRJSCS Ile-de-France
Conseil régional d'Ile-de-France

Une centaine de structures portent actuellement le parrainage/marrainage en Ile-de-France. Il est financé par trois acteurs institutionnels : la Direccte Ile-de-France, la DRJSCS Ile-de-France sur des quartiers relevant de la politique de la ville, le Conseil Régional ainsi que des collectivités locales.

Le parrainage en Ile-de-France

Environ 2 300 Franciliens sont parrainés chaque année. On dénombre 25 structures conventionnées et environ 1 800 parrains/marraines bénévoles.

Le taux de sorties en emploi ou en formation constaté après un accompagnement approche 70 %. Le taux de sortie en emploi à l'issue du parrainage dépasse 40 %.

Tags : jeunes | insertion professionnelle | discrimination