Parcours emploi compétences (PEC)

Mis à jour le 24 Mars 2021

Parcours emploi compétences (PEC) © Adobe Stock Les personnes éloignées de l’emploi peuvent bénéficier d’un contrat de travail spécifique assorti d’un accompagnement renforcé.

Objectifs

Le Parcours emploi compétences (PEC) vise à favoriser l’insertion durable sur le marché du travail de personnes dont l’expérience ou le savoir-être professionnels sont insuffisants et qui sont confrontées, de ce fait, à des difficultés sociales et professionnelles d'accès à l'emploi.

Le Parcours emploi compétences est prescrit dans le cadre de CUI-CAE dans le secteur non marchand.

 

Bénéficiaires

Le Parcours emploi compétences s’adresse à l’ensemble des publics éloignés du travail, quel que soit leur âge. Une attention particulière est accordée notamment aux actifs handicapés et aux habitants des quartiers prioritaires de la ville.

 

Modalités d'inscription

L’orientation vers un Parcours emploi compétence est assurée par Pôle emploi, par les Missions locales ou encore par Cap emploi.

 

Contenu du dispositif

Le Parcours emploi compétences est un contrat de travail à temps plein ou à temps partiel assorti de différentes actions :

  • des actions d’accompagnement renforcé : aide à la prise de poste, évaluation des compétences, périodes de mise en situation en milieu professionnel, aide à la construction du projet professionnel, aide à la recherche d’un emploi à la sortie, etc. 
  • des actions de formation : remise à niveau, préqualification, période de professionnalisation, acquisition de nouvelles compétences, VAE, etc. 

Un tuteur doit être désigné au sein de l'entreprise. Un accompagnement par le conseiller référent est également mis en place.

Une attestation de compétences est remise au bénéficiaire à l’issue du contrat.

 

 

Durée du dispositif

La durée du contrat varie entre 9 et 12 mois, avec une durée hebdomadaire de travail de 20 heures au minimum.

 

Rémunération et accompagnement social

La rémunération du bénéficiaire d’un Parcours emploi compétences est au moins équivalente au Smic horaire.

 

 

Financement

Etat

L’employeur qui recrute un salarié dans le cadre d’un Parcours emploi compétences bénéficie d’une aide financière dont le montant représente entre 30 % et 60 % du Smic brut selon la décision du préfet de Région (entre 30 et 45% en Ile-de-France selon un arrêté préfectoral du 5 mars 2018)

Tags : contrat aidé | dispositif | compétences | formation