Une plateforme téléphonique pour l’insertion des décrocheurs franciliens

18 Septembre 2018

Une plateforme téléphonique pour l’insertion des « décrocheurs » franciliens © Fotolia La Région Ile-de-France a mis en place une plateforme téléphonique pour raccrocher les jeunes qui ont quitté le système éducatif.

Lors de sa conférence de presse de rentrée, fin août, la présidente de la Région Ile-de-France, Valérie Pécresse, a présenté une série de mesures afin de lutter contre le décrochage scolaire. Parmi celles-ci, la création d’une plateforme téléphonique, opérationnelle depuis mai dernier, pour raccrocher les lycéens et même les collégiens, âgés de 16 ans ou moins, qui ne se rendent plus dans leur établissement scolaire.

100% des décrocheurs contactés

La lutte contre le décrochage scolaire est une compétence régionale depuis la loi de 2015 portant sur la Nouvelle organisation territoriale de la république (NOTRe) et a été ciblée « grande cause régionale 2018 ». La Région lui a consacré 2,5 millions d’euros.

Valérie Pécresse avait réclamé auprès du ministère de l'Education le « fichier des décrocheurs », une demande refusée par l’ancienne ministre Najat-Vallaud Belkacem, mais acceptée par Jean-Michel Blanquer. Avec ce fichier, d’ici 2022, « l’objectif est que 100 % des décrocheurs soient contactés et au moins 50 % inscrits dans une structure de réinsertion » (formation, Ecoles de la 2e Chance, etc.), a indiqué la présidente de Région.

La Région a missionné une start-up de l’économie sociale et solidaire pour appeler ces jeunes, vérifier s’ils sont toujours en décrochage et leur proposer une solution d’insertion. D’ici la fin de l’année, 15 % des jeunes inscrits sur ce fichier devront avoir été contactés et d’après la Région, seuls 7 % des jeunes l'ont été à ce jour.

Jonathan Singaye

Tags : décrochage scolaire | Conseil régional d'Ile-de-France | Valérie Pécresse | jeunes