Un plan pour renforcer l’accès numérique à l’éducation dans les quartiers prioritaires

29 Avril 2020

© Fox (Pexels) Lancé par le Gouvernement, ce plan de 15 millions d’euros a pour objectif de renforcer l’accès numérique à l’éducation et l’accompagnement par mentorat pour les jeunes des quartiers prioritaires.

Dans un communiqué de presse daté du 20 avril, Jean-Michel Blanquer déclare : « […] Il reste des enfants qui n’ont pas pu ou su profiter de la continuité éducative. C’est pour que personne ne soit laissé sur le bord du chemin que nous mettons en place le soutien et les moyens numériques notamment dans les quartiers prioritaires de la ville. »

Le plan « Covid-19 : Renforcer la continuité éducative dans les quartiers prioritaires » comporte trois axes :

  • Axe 1 : La continuité éducative : remédier à la fracture numérique pour maintenir le lien entre l’école de la République et les enfants dans tous les territoires ;
  • Axe 2 : L’accompagnement scolaire par le tutorat et le mentorat ;
  • Axe 3 : Soutenir les associations de proximité, le cœur des quartiers.

Ces 15 millions sont immédiatement mobilisables pour acheter et distribuer du matériel informatique et de connexion aux élèves des quartiers prioritaires n’ayant pas les outils nécessaires pour le suivi éducatif à distance. Objectif : renforcer la continuité éducative dans ces quartiers en appui des actions menées par les collectivités et les associations.

En complément, l’accompagnement sera renforcé en doublant le nombre d’élèves bénéficiant de mentorat. L’objectif est d’assurer le suivi de 30 000 jeunes d’ici le mois de juillet, soit un doublement des élèves suivis actuellement, afin d’assurer un accompagnement maintenant, mais aussi préparer l’après-confinement.

Les ministres, d’une part, de l’Education nationale et de la Jeunesse et, d’autre part, de la Ville et du Logement ont souhaité amplifier le soutien apporté aux acteurs associatifs spécialisés dans le tutorat et le mentorat en s’appuyant sur les initiatives lancées par les collectifs associatifs : #réussite virale et #mentoratdurgence.

Julien Denormandie précise : « Plus encore que dans d’autres parties du territoire, la continuité éducative est un défi. La crise que nous traversons actuellement impose plus que jamais de les accompagner, en leur permettant d’acquérir le matériel informatique nécessaire et de recevoir l’accompagnement indispensable pour assurer la continuité éducative […]. »

Pour orienter de nouveaux mentors et tuteurs vers ces associations, un appel au volontariat est lancé aux personnes en services civiques et à tout bénévole - étudiant, actifs, retraités - notamment ceux qui se sont déjà manifestés sur la plateforme Jeveuxaider.gouv.fr.

Pour finir, un dispositif d’aide aux associations de très grande proximité est mis en place pour soutenir les actions de solidarité dans les quartiers. Objectif : garantir l’activité de ces associations qui se mobilisent, innovent, créent des solutions pour poursuivre cet accompagnement au quotidien.

Pour en savoir plus sur ce plan, consultez le site

Emmanuelle Vignerot

Tags : jeunes | quartiers prioritaires | ministère de l'éducation nationale | Politique de la ville | coronavirus