Un nouveau CQP pour la branche des organismes de formation

11 Juin 2019

Un nouveau CQP pour la branche des organismes de formation © Fotolia Huit salariées d’entreprises ont reçu leur certificat de qualification professionnelle (CQP) assistant de formation le 20 mai dernier. Proposée par Eurinfac, cette formation modulaire s’est tenue de septembre 2018 à février 2019.

Initié par la commission paritaire emploi formation de la branche des organismes de formation professionnelle, ce nouveau CQP a été enregistré au Répertoire national des certifications professionnelles (RNCP) en 2017. « Nous avons d’abord participé à la phase d’étude », relate Léopoldine Monmousseau, directrice d’Eurinfac.

Le choix de l’alternance

Lorsque l’appel d’offres a été lancé, Eurinfac s’est tout de suite manifesté pour délivrer ce nouveau CQP. « C’était logique pour nous car il est cohérent par rapport à notre pôle important d’offres dans le tertiaire », détaille la directrice. À partir du référentiel établi par le cabinet CG Conseil,  Eurinfac s’est lancé dans la construction de ce nouveau parcours. « Très vite, nous avons fait le choix de l’alternance pour valoriser les personnes déjà à ce poste. »

C’est le cas de Fiona Berthelot, une des quatre stagiaires à l’avoir obtenu en VAE. Assistante de formation depuis 6 ans à la MFR* d’Angers, elle rapporte avoir guetté pendant longtemps l’arrivée de ce CQP. « Mon métier, je l’ai appris sur le tas. J’étais arrivée à un niveau où j’avais besoin de faire reconnaître mes acquis. Mais aussi de vérifier mes pratiques et en apprendre d’autres. »

« Il y a un vrai besoin de professionnalisation, confirme Léopoldine Monmousseau. Le métier d’assistant, c’est plus que de l’administratif. Lorsque notre institut veut recruter, il ne peut pas embaucher quelqu’un qui a juste un passé d’assistant de direction. »

Six compétences identifiées

Parmi les six compétences identifiées par la commission paritaire, certaines correspondent justement à une nouvelle réalité du monde de la formation. « C’est le cas avec la relation client sur laquelle nous avons insisté. Gérer les stagiaires et parfois les situations difficiles est une donnée importante du métier. Tout comme l’est aussi l’ingénierie financière », détaille-t-elle. « Nous avons besoin d’être polyvalentes, constate Fiona Berthelot. La formation permet de se mettre à jour sur la législation et de s’enrichir des contacts avec les collègues. »

S’ouvrir aux demandeurs d’emploi

Le groupe IGS propose ce nouveau CQP uniquement en interne. Eurinfac est le premier centre de formation à l’avoir intégré dans son catalogue, non sans fierté. « Seulement, regrette Léopoldine Monmousseau, nous voulions débuter une nouvelle session à l’automne prochain. Ce ne sera pas possible, car il y a pour le moment un déficit de communication qui ne nous permet pas de la proposer. » En attendant, des pourparlers ont été initiés avec la région Centre-Val de Loire que cette formation puisse bénéficier des dispositifs de financement et s’ouvrir aux demandeurs d’emploi.

Par Guilherme Ringuenet (Centre inffo pour Défi métiers)

Tags : CQP | organismes de formation | formation