Signature d’une convention régionale de partenariat entre huit opérateurs du CEP

12 Mars 2019

Les structures CEP signataires de la convention régionale de partenariat © Défi métiers Faire savoir que les opérateurs du CEP travaillent ensemble pour aider des actifs franciliens à gérer leur transition professionnelle : tel est l’enjeu de la convention signée le 28 février dans les locaux de la Région Ile-de-France.

Huit opérateurs du Conseil en évolution professionnelle (CEP), soit six ex-Opacif (Afdas, Agecif Cama, FAF.TT, Unagecif, Unifaf IDF, Uniformation IDF) et deux structures du Service de l'emploi (ARML et Cheops -  réseau des Cap emploi IDF) ont signé, le 28 février dernier, dans les locaux de la Région Ile-de-France, une convention régionale de partenariat.

Il s’agit pour les signataires d’affirmer un partenariat de fait et de le confirmer jusqu’au 31 décembre 2019, c’est-à-dire pendant la période dite transitoire[1]. Cette convention est un engagement des parties à « mobiliser leurs compétences spécifiques et complémentaires sur tout ou partie de la mise en œuvre du projet professionnel ou du projet de formation (de la personne accueillie) ».

Trois axes d’action sont annoncés. Ils concernent : l’aiguillage des publics entre acteurs ; la mobilisation des ressources de chacun « autour d’évènements à l’attention des actifs » ; la professionnalisation « croisée » des professionnels de terrain, un des forts déterminants de la qualité du service rendu. C’est ainsi que des rencontres entre conseillers de ces structures portant sur les divers marchés de l’emploi et de la formation, la stratégie et l’offre de service de chacun d’eux ainsi que le partage d’outils, seront organisées. Un ambitieux programme, cadré par un comité de pilotage et un comité technique régional.

D'après Annie Léculée, présidente d’Unifaf, l’originalité de cette convention réside dans la diversité de signataires, qui « traduit une dynamique partenariale exemplaire menée depuis 2015 entre opérateurs CEP. Un travail réalisé dans un esprit de complémentarité remarquable ». Sandrine Lamiré-Burtin, déléguée spéciale chargée de l’orientation, ajoute que « cette convention illustre le rôle de coordination des structures CEP dévolu jusqu’ici à la Région, mené avec l’appui de Défi métiers ». Elle souligne aussi que « les opérateurs ont su rapidement s’organiser et professionnaliser leurs équipes sans aide financière supplémentaire ».

Une synergie vertueuse, mise en place depuis bientôt quatre ans et qui ne demande qu’à se poursuivre et à s’améliorer encore, ne peut qu’être approuvée et on l’espère, reconnue à sa juste valeur.

Françoise Lemaire

[1] A partir de janvier 2020 un opérateur régional des actifs occupés sera désigné pour quatre ans sur appel d’offres
 

Tags : CEP | Conseil régional d'Ile-de-France | Défi métiers | convention de partenariat