Service public régional de l’orientation : bientôt une réalité sur le terrain ?

06 Avril 2016

SPRO : bientôt une réalité sur le terrain ? © Fotolia Fin mars, une conférence a réuni les acteurs franciliens du futur Service public régional de l’orientation (SPRO) qui ont pu exprimer leurs attentes concernant la mise en œuvre du SPRO en Ile-de-France.

En ouverture de la conférence sur le Service public régional de l'orientation (SPRO) francilien organisée le 30 mars par le Conseil régional, Jérôme Chartier, premier vice-président en charge de l’économie, l’emploi et la formation professionnelle, a précisé sa démarche : écouter les acteurs de l’orientation et connaître leurs attentes vis à vis de la Région concernant son rôle de coordination du SPRO.

Créé par la loi du 5 mars 2014, le SPRO doit permettre à chacun d'être "informé, conseillé et accompagné tout au long de la vie en matière d’orientation professionnelle". Son organisation est confiée aux Régions, qui ont pour mission de coordonner les acteurs de l'orientation de leurs territoires.

Une table ronde a réuni des représentants de structures membres du SPRO francilien : missions locales, Cap Emploi, CCI, Cité des métiers, FAF.TT, etc. Les échanges ont permis de dresser différents constats :

  • les partenariats entre membres du SPRO se sont multipliés afin de mobiliser les expertises de chacun auprès de publics communs. Cependant, faute de moyens supplémentaires, les structures continuent d’accueillir leur public dédié, et non tous les publics comme le souhaite le législateur. Il s’agit donc d’aiguiller avec pertinence chaque personne vers la structure la mieux adaptée à son statut administratif.
  • aucun des outils et méthodes utilisés au quotidien par les professionnels de l’orientation pour accompagner les publics n’est partagé par l’ensemble des acteurs ;
  • l’accès à l’information sur les métiers et les perspectives d’emploi n’est pas toujours aisé pour les professionnels de l’orientation. Les études des observatoires de branches et des Chambres de commerce et d’industrie pourraient être davantage exploitées. A ce titre, une vulgarisation des résultats faciliterait l'appropriation par les conseillers et le grand public.

En conclusion de la matinée, Grégoire Charbaut, directeur de la stratégie et des territoires au sein de l’Unité Développement du Conseil régional, a souligné que la mise en œuvre du SPRO ne se réalisera que sous trois conditions : une meilleure lisibilité du SPRO, ce qui nécessite de clarifier l’offre de services et de communiquer sur le sujet auprès du grand public ; la mise en réseau des professionnels de l’orientation au-delà des dynamiques locales existantes (une réflexion sur l’échelle territoriale concernant l’orientation, l’emploi et la formation est en cours) ; une professionnalisation commune aux différents acteurs, afin de partager une même culture sur l’accompagnement en orientation, par exemple sur les caractéristiques socio-économiques des territoires.

Les résultats d’un sondage réalisé auprès des participants de la conférence, et les observations de Défi métiers confirment ces attentes.

Rendez-vous est donné en juin pour préciser et débattre des actions retenues pour la mise en œuvre concrète, dès septembre 2016, du SPRO en Ile-de-France.

En savoir plus

Françoise Lemaire

Tags : SPRO | Ile-de-France | Conseil régional d'Ile-de-France