Seine-Saint-Denis : signature d'un accord de partenariat pour l’insertion professionnelle des primo-arrivants

23 Mars 2022

© Adobe Stock Sous l’impulsion de la Préfecture de Seine-Saint-Denis et le pilotage de la Drieets 93, la direction territoriale de l’Ofii, la direction territoriale de Pôle emploi et Cap emploi 93 ont signé, le 16 mars 2022, un accord de partenariat.

Cet accord s’inscrit dans l’accord-cadre national signé en 2021 dont l’objet est de faciliter l’intégration des primo-arrivants au titre d’un emploi ou d’une formation, accord-cadre national signé par la Direction générale des étrangers en France (DGEF), la Direction générale à l’emploi à formation professionnelle (DGEFP), l’Office français de l'immigration et de l’intégration (Ofii) et les acteurs du Service public de l'emploi (SPE).

L’intérêt de décliner cet accord national en accord départemental est de renforcer la collaboration entre les acteurs d’un territoire, de mieux articuler leurs missions respectives et de mettre en place des actions communes qui répondent aux besoins des primo-arrivants en lien avec le marché du travail local.

Dans l’accord de partenariat relatif au départemental de la Seine-Saint-Denis, trois axes de coopération sont prévus :

  • renforcer la connaissance réciproque des offres de service des partenaires et partager les expertises ;

  • articuler les actions des signataires du présent accord ;

  • assurer une meilleure prise en compte des caractéristiques des bénéficiaires et fluidifier les parcours d’orientation et d’insertions professionnelles.

Les acteurs du SPE, dans le cadre de leurs missions, doivent renforcer l’accompagnement de ces publics primo-arrivants les plus éloignés de l’emploi, qui peuvent rencontrer des difficultés particulières. Ils doivent s’adapter à leurs besoins spécifiques, notamment pour les bénéficiaires de la protection internationale, les femmes, les jeunes de moins de 26 ans, les personnes en situation de handicap et les personnes diplômées dans l’enseignement supérieur de leur pays.

Leur rôle sest d’informer les primo-arrivants des possibilités de mobilisation des dispositifs allant de l’accompagnement jusqu’à ceux liés à la reconnaissance des acquis de l’expérience et des qualifications, de faciliter l’accès à leur offre de services pour ceux en difficultés avec la maîtrise de la langue française, d’intervenir auprès des plateformes de l’Ofii afin de sécuriser les parcours professionnels des primo-arrivants.

Les bénéficiaires concernés sont des personnes ressortissantes de pays tiers de l’Union Européenne et signataires du Contrat d’intégration républicaine (CIR) avec l’Ofii. Ce contrat dure moins de 5 ans et la personne s’engage à suivre un parcours d’intégration dans lequel sont proposées des formations d’apprentissage du français.

Focus sur l’offre de formation mises à disposition des primo-arrivants en Seine-Saint-Denis

Le recensement des dispositifs de formation et d’accompagnement autour de l’offre linguistique dans la cartographie linguistique de Défi métiers démontre l'utilité de faciliter la mise en visibilité de l’offre de formation qui concourt à l’apprentissage et maîtrise du français depuis le parcours de l’intégration jusqu'à l’insertion professionnelle.

Plus de 350 actions de formation sont mises en visibilité sur le territoire de la Seine-Saint-Denis dont celles financées par l’Ofii, la Drieets 93 dans le cadre du BOP 104, ainsi que les actions du dispositif Ouvrir l’école aux parents (OEPRE).

Pour en savoir plus sur l'accord de partenariat

Hélène Lerosier

 

Tags : contrat d'intégration républicaine | service public de l'emploi | primo-arrivant | RCO