Secteur du bâtiment : des métiers en évolution

16 Juin 2015

© Défi métiers Le 21 mai 2015, la Maison de l’emploi de Plaine Commune a organisé une journée sur le secteur du bâtiment en partenariat avec Défi métiers, et avec la participation de l’Afpa et du Greta de Stains.

Cette journée avait pour ambition d’éclairer les enjeux de la transition écologique sur les politiques d’emploi et de formation dans le secteur du bâtiment.
 
La prise en compte des enjeux environnementaux dans les métiers du bâtiment se traduit  par une modification des gestes professionnels, des évolutions des modes de production et une meilleure coordination entre les différents corps de métiers intervenant sur les chantiers.
 
Le respect des nouvelles réglementations environnementales et les évolutions des métiers et des compétences devront être pris en compte dans les parcours de formation et les référentiels de certifications. Ils plaident en faveur d’une main d’œuvre de plus en plus qualifiée pour répondre aux exigences des employeurs et encouragent la promotion de la formation qualifiante.
 
Le rapport d’étude CEP du bâtiment (Contrat d’étude prospective) de 2014 pointe un potentiel d’emploi de 16 800 équivalents temps plein en 2020 pour l’ensemble de la région Ile-de-France.
 
On constate une surreprésentation des demandes de formation pour le métier de plombier et de peintre au regard des besoins des entreprises. On parle alors du « fantasme du plombier ou du peintre ». Pourtant ces métiers sont aussi amenés à évoluer et exigent des qualifications accrues. Le peintre devra  s’adjoindre des compétences complémentaires de façadier pour faire de l’isolation thermique par l’extérieur ou de plaquiste pour assurer l’isolation par l’intérieur. Le plombier devra lui acquérir des compétences de chauffagiste et  procéder à un réglage précis permettant une optimisation de l’installation. Ce sont précisément ces doubles compétences qui assureront leur employabilité sur le marché du travail.
 
Inversement, on observe un déficit de main d’œuvre sur les métiers du gros œuvre et des Travaux Publics.
 
La question des départs à la retraite et du transfert de compétences dans ce secteur se pose avec une certaine acuité. Les branches professionnelles devront veiller à développer des passerelles entre les différents métiers dans le cadre de la gestion prévisionnelle des emplois et des compétences et réfléchir à la formation / qualification des tuteurs. 
 
Pour illustrer les évolutions des métiers dans le bâtiment, l’Afpa a ouvert les portes de son plateau technique et le cabinet d’architecte Vivarchi a orchestré une visite du chantier de construction exemplaire de 12 logements sociaux écologiques dans le quartier Cristino Garcia à Saint-Denis.
 
Cette journée a rassemblé 40 acteurs de l’AIO (Accueil, Information, Orientation) et de la prescription. Le succès de cette journée, associant apports théoriques et pratiques, nous invite à renouveler cette initiative.
 
Pour en savoir plus, consulter le site de la Direccte Ile-de-France
 
Pauline Baumgartner
 

Tags : transition écologique | bâtiment | métier | AIO | accès à la formation