Retour sur la rencontre des animateurs des bassins emploi formation d’Ile-de-France

05 Février 2020

Rencontre des animateurs bassins emploi formation d’Ile-de-France © Défi métiers La Préfecture organisait le 29 janvier une rencontre des animateurs des 25 bassins emploi formation d’Ile-de-France. Défi métiers y était invité pour présenter les résultats d’une étude sur les voies d’accès à des métiers des travaux publics.

Animée par Nathalie Basnier, adjointe au Préfet SGAR (Secrétaire général pour les Affaires régionales), Vincent Jeanbrun, vice-président du Conseil régional d'Ile-de-France et Gaëtan Rudant, directeur de la Direccte Ile-de-France, la rencontre avait pour objectif de présenter des actions menées en 2019 à l’échelle des bassins et de communiquer sur des dispositifs à mobiliser.

La première thématique abordée était celle de l’accompagnement des publics les plus éloignés de l’emploi. Deux projets financés par le Plan régional d’Investissement dans les compétences (Pric) ont été présentés, ainsi que le Plan d’action pour l’apprentissage dont la présentation était basée sur un témoignage de terrain positif. Une dernière partie de cette thématique portait sur la stratégie de l’insertion par l’activité économique (IAE) en 2020 et la place de l’Economie Sociale et Solidaire (ESS).

Le second axe portait sur la mobilisation des entreprises, avec pour introduction une présentation de l’outil Smart Implantation du Conseil régional et des « clubs 10 000 entreprises ». Dans le cadre d’une seconde partie axée sur les plans d’action dans les secteurs en tension, Défi métiers est intervenu pour présenter une étude sur les voies d’accès à des métiers des travaux publics faite pour la Préfecture. Nous avions pour objectif de réaliser, pour certains métiers en tension, une analyse des modes d’alimentation et une cartographie de l’offre de formation francilienne initiale et continue en lien avec ces métiers. Une dernière partie venait illustrer la mise en œuvre de plans d’actions dans l’industrie.

Différents fils conducteurs ont guidé l’ensemble des échanges : la nécessité de la constitution de parcours « sans coutures » pour les publics (notamment les moins qualifiés ou ceux en grande difficulté) dans l’optique d’en fluidifier l’accès ; l’importance de les préparer en amont de l’entrée dans un dispositif. Les volontés de renforcer les partenariats entre les différents acteurs, de développer la communication autour de métiers et dispositifs et leur attraction, ont également été motrices dans les échanges.

Par ailleurs, la nécessité de centraliser le suivi des actions territoriales et de les rendre visibles aux acteurs des autres bassins, ceci dans la volonté d’essaimer les initiatives réussies, a également semblé faire l’unanimité.

Guillaume Chuvin

Tags : bassin d'emploi | rencontre | travaux publics | actualité emploi-formation | Défi métiers