Résultats de l’enquête sur le recrutement dans le secteur alimentaire (bilan 2017 et perspectives 2018)

20 Juin 2018

© Adobe Stock Les trois observatoires du secteur alimentaire et Opcalim publient une infographie synthétique de l'enquête nationale sur le recrutement dans le secteur en 2017/2018.

L’industrie alimentaire, encore appelée « industrie agroalimentaire » (en abrégé IAA) est l'ensemble des activités industrielles qui transforment des matières premières issues de l’agriculture, de l'élevage ou de la pêche en produits alimentaires destinés essentiellement à la consommation humaine. Ainsi, l’industrie alimentaire ne comprend pas l’agriculture qui élève les produits vivants, cultive les plantes et fruits et les fournit à l’industrie agroalimentaire.

En partenariat avec Opcalim, les trois observatoires du secteur alimentaire - Observia (pour l'industrie alimentaire), AD (pour l'alimentation au détail) et Observatoire (pour la coopération agricole) se sont regroupés et révèlent les résultats de leur enquête annuelle auprès de DRH, responsables RH et dirigeants de 5 311 établissements sur le bilan 2017 et les perspectives 2018 de recrutement.

Chiffres clés 2017

En 2017, il y a eu 103 000 recrutements en CDI et CDD (hors intérim et contrats saisonniers), soit une hausse de 14 % par rapport à 2016, dont 45 % en CDI. 19 400 alternants ont été embauchés (19 200 en 2016) soit une très légère progression.

Cependant, 41 % des recruteurs ont rencontré des difficultés de recrutement : candidatures insuffisantes (profil rare sur territoire, difficultés à attirer, concurrence) ou insatisfaisantes (absence des compétences attendues, manque d’expérience ou de savoir-être professionnel).

Profils des recrutements

Plus de la moitié des personnes embauchées ont moins de 30 ans. Les recrutements concernent principalement les ouvriers ou les employés (huit sur dix). En outre, un recrutement sur deux se fait dans le cadre d'un remplacement de départ définitif. Enfin les cœurs de métiers de la production concentrent la majorité des embauches.

Perspectives 2018

Pour 2018, les entreprises du secteur envisagent de développer les compétences de leurs salariés principalement en matière d’hygiène-sécurité, de connaissance des caractéristiques produits, de polyvalence, de savoir-être et savoirs fondamentaux, de gestion de l’entreprise, de négociation commerciale et de management. Elles envisagent de développer également les compétences techniques et opérationnelles ainsi que les compétences process. Par ailleurs, 68 % des entreprises ont un projet de développement et 27 % envisagent une hausse de leur activité.

Pour en savoir plus, télécharger l’infographie

Emmanuelle Vignerot

Tags : secteur alimentaire | enquête