Reprise de l'accueil en formation : le guide du ministère du Travail est paru

27 Mai 2020

Reprise de l'accueil en formation : le guide du ministère du Travail est paru © Fotolia Attendues depuis une dizaine de jours, les recommandations du ministère du Travail à l'attention des acteurs de l'apprentissage et de la formation professionnelle continue a été publié le 15 mai.

Ce document d’une petite vingtaine de pages émet des recommandations dans quatre grands domaines :

  • sur le plan sanitaire et l’encadrement humain ;
  • sur l’organisations des enseignements et la priorisation des publics ;
  • sur l’organisation du sourcing et de l’orientation en formation ;
  • sur la communication et les concertations de financeurs.

Reprise progressive

Le ministère du Travail souligne en outre que « la réouverture de l’accueil dans les structures pourrait […] être organisée de manière progressive, en priorisant certains publics ou certaines formations, ou en redéfinissant les modalités d’organisation des formations ». Il pourra notamment être envisagé « de recourir à des solutions mixant différentes modalités : formations à distance, formations en présentiel, incluant, le cas échéant, le recours à des tiers-lieux. »

Une liste de publics identifiés comme prioritaires est proposée :

  • les publics en fin de cycle pour préparation aux délivrances de certifications/examens ;
  • les publics qui n’ont pu suivre les cours à distance ;
  • les publics pour lesquels l’utilisation d’un plateau technique ou d’un atelier s’avère indispensable ;
  • les personnes en situation de handicap, qui ne pourraient bénéficier d’une formation à distance dans les conditions de qualité exigées du fait d’outils ne répondant pas aux normes d’accessibilité requises ;
  • les publics inscrits dans les formations préparatoires : prépas apprentissage, prépas compétences, formations savoirs de base et préparatoires ;
  • les publics qui ont « décroché », 

Modifications contractuelles

Le ministère note que les aménagements qui peuvent être apportés aux formations du fait des contraintes sanitaires « sont susceptibles de modifier à la fois les modalités de mise en œuvre de la formation […], l’unité d’œuvre de financement de la formation ainsi que ses modalités de contrôle ». Ce qui peut entraîner des « modifications contractuelles » entre prestataires et donneurs d’ordres. 

« Ces évolutions [contractuelles] seront définies avec les financeurs ou donneurs d’ordre » précise le ministère.

De manière générale, la coordination avec les financeurs « doit permettre de partager les modalités de reprise, de décliner de façon cohérente entre financeurs la mise en œuvre des règles sanitaires […] et de penser la complémentarité des interventions, notamment à l’égard des publics ou des formations prioritaires. »

Télécharger le guide « Reprise de l’accueil en formation »

A noter : le ministère du Travail a également publié un « Guide des pratiques sanitaires du secteur de la formation professionnelle pour la reprise d’activité dans le contexte de pandémie du COVID-19 », qui vient complèter le protocole national de déconfinement.

Patricia Holl

 

Tags : déconfinement | Covid19 | organismes de formation | CFA