Répéré par Défi métiers

03 Février 2014

Répéré par Défi métiers © Photl Chaque semaine, Défi métiers propose une sélection d'informations clés pour les professionnels de la formation et de l'emploi en Ile-de-France.

Marché du travail et de l'emploi en Ile-de-France
En novembre 2013, peu d'augmentation (+ 0,1 %), en Ile-de-France, du nombre d'inscrits à Pôle emploi n'ayant eu aucune activité (cat. A). Depuis cinq mois, l'évolution du nombre de demandeurs d'emploi en Ile-de-France (catégorie A, B, C) est plus défavorable que dans le reste de la France. La hausse du nombre de jeunes demandeurs d'emploi a été importante (+ 5 % sur trois mois environ) dans les Yvelines, à Paris et en Essonne. Poursuite de l'augmentation du nombre d'intérimaires dans le commerce de détail et la construction en septembre 2013. Stabilité de l'emploi salarié marchand au 2e trimestre 2013.
Source : Direccte Idf, synthèse 2014

Ile-de-France : pôles d'emploi
En Ile-de-France, 39 pôles d'emploi rassemblent 43 % des salariés. Une dizaine de ces pôles concentrent les trois quarts des emplois des pôles. A Paris, le quartier central des affaires est de loin le pôle principal de la région, suivi par ses extensions à l'ouest (La Défense, etc.) et par d'autres pôles majeurs localisés dans Paris intra-muros. En petite et grande couronnes, on dénombre une trentaine de pôles de taille variable, plus ou moins spécialisés.
Source : Insee A la page n°417, janvier 2014

La mutualisation des fonds de la formation
Depuis 1971, les entreprises sont soumises à des obligations de financement de la formation professionnelle continue. Chaque année, ce système conduit à la mutualisation de près de la moitié des dépenses de formation des entreprises au sein des organismes paritaires collecteurs agréés (Opca), soit 6 milliards d'euros en 2011. Il profite surtout aux entreprises de moins de 20 salariés qui reçoivent chaque année de la part des Opca à peu près 500 millions d'euros de plus que ce qu'elles ont versé.
Source : Dares analyses, n°007, janvier 2014

Formation professionnelle, emploi et démocratie sociale : projet de loi
Présentation des principales transformations du paysage de la formation professionnelle engendrés par le projet de réforme de la formation professionnelle : contribution de la sécurisation de l'emploi par la création du compte personnel de formation ; réorientation des fonds de la formation vers les demandeurs d'emploi, salariés les moins qualifiés, jeunes en alternance, salariés des petites entreprises ; apport de transparence et de simplicité pour les entreprises ; suppression de l'obligation légale et fiscale de dépenser au profit d'une obligation de former ; réforme du cadre de la démocratie sociale et renforcement de l'inspection du travail.
Source : Sénat, rapport législatif du 30 janvier 2014

Faïssa Moustapha

 

Tags : Défi métiers | actualité emploi-formation | Ile-de-France | veille | telex