Repéré par Défi métiers

02 Juin 2014

© Fotolia Chaque semaine, Défi métiers propose une sélection d'informations clés pour les professionnels de la formation et de l'emploi en Ile-de-France.

Services à la personne en 2012
En 2012, l’activité globale déclarée dans le secteur des services à la personne se tasse à nouveau (-1,1 %) après un premier recul en 2011 (- 1,3 %). Cette baisse résulte du repli du volume d’heures rémunérées par des particuliers employeurs (- 2,5 %). L’activité des organismes prestataires poursuit en revanche sa hausse, mais à un rythme ralenti (+ 1,2 %, après + 2,9 % en 2011).
Source : Dares Analyses n°38, mai 2014

Créations et destructions d’emplois
Selon l'étude annuelle réalisée par les cabinets conseils Kurt Salmon et FIE, plus de 68 000 emplois ont été perdus en 2013, alors que 53 000 ont été créés. Mais le nombre de créations d'emplois est également orienté à la baisse. Le solde est négatif de près de 15 000 emplois, essentiellement dans l'industrie. Les cinq régions les plus créatrices d'emplosi sont l'Ile-de-France (45,7 % des créations d'emplois sur la France), puis plus loin, Midi-Pyrénées (6 %), les Pays-de-la-Loire (5,4 %), Rhône-Alpes (5,3 %) et la Bretagne (5,2 %).
Source : Site Kurt Samon, 2014

Projet d'accord sur l'assurance chômage
Adaptation, sur plusieurs points, de l'Ani du 22 mars 2014 par la nouvelle convention d'assurance chômage, signée le 14 mai 2014 : mise en œuvre des droits rechargeables et de l'activité réduite retardée au 1er octobre 2014 ; aménagement des règles d'indemnisation des intermittents : les bornes d'âge de la filière senior ont été adaptées selon le régime général pour le maintien des droits jusqu'à la retraite et le taux global de contribution à l'Unedic  a été porté de 10,8 % à 12,8 % ; la formule de calcul du différé d'indemnisation spécifique aux intermittents a été réécrite.
Source : Unedic, Ani du 22 mars 2014

Apprentissage : développement de la filière
Signature, par le ministre du Travail, de l'Emploi, du Dialogue social, de trois conventions d'objectifs et de moyens pour le développement de l'apprentissage, avec l'Assemblée des chambres françaises de commerce et d'industrie (AFCI-CCI France), l'assemblée permanente des chambres de métiers et de l'artisanat (APCMA) et le comité de concertation et de coordination de l'apprentissage du bâtiment et des travaux publics (CCCA-BTP). Ces conventions doivent permettre de soutenir le financement de 266 développeurs d'apprentissage.
Source : Portail du Gouvernement, 22 mai 2014

Dominique Ryan

Tags : veille | actualité emploi-formation | telex | Ile-de-France