Rencontre régionale de l'Apecita

05 Décembre 2017

© Fotolia L'Apecita restitue une analyse régionale fine des offres d'emploi et des recherches de candidats dans les domaines agricole et de l'agroalimentaire.

L'analyse de l'Apecita Ile-de-France sur les offres d'emploi et les candidatures, faite par sa Déléguée régionale Laurence Stey, a permis de mettre en évidence des difficultés d'appariement.

Alors que les données statistiques des offres d'emploi, d'une part, et des candidats, d'autre part, répartis selon le domaine laissent à penser une bonne correspondance facilitant les recrutements, la réalité est plus complexe. Une analyse fine des informations fait apparaître des divergences importantes entre les attentes des recruteurs et celles des candidats.

Les offres dans le domaine de la production animale ou du paysage et des espaces verts porteront sur des postes requérant des niveaux de qualification Bac ou Bac +2 alors que les candidats ont un niveau de qualification Bac +5 ou d'ingénieur.

Celles dans le domaine des projets et du développement portent, pour l'essentiel, sur des postes marketing alors que les candidats sur ce domaine sont à la recherche de postes de recherche et développement. Dans le domaine de l'industrie agroalimentaire, elles portent principalement sur de la maintenance alors que les candidats recherchent des postes portant sur la qualité.
 
Il ressort quelques tendances :

  • Les offres portant sur le domaine de l'environnement sont peu nombreuses au regard du nombre de candidat se positionnant sur ce domaine ;
  • Inversement les offres du domaine de l'agro-fourniture sont nombreuses et peu de candidats se positionnent dessus. Les entreprises rencontrent d'importantes difficultés à recruter des commerciaux spécialisés dans le machinisme agricole ;
  • Une tendance, comme dans les autres spécialités de formation, à l'augmentation du niveau de qualification des jeunes existe. Elle entraîne des difficultés liées à la dé-qualification de l'emploi et du salaire notamment lors de l'insertion professionnelle. Les jeunes entrent sur le marché du travail avec un niveau de qualification supérieur à celui attendu par les entreprises. Ainsi les jeunes sont mis en situation de diminuer, dans un premier temps, leurs exigences, notamment salariales et d'accepter d'attendre quelques années pour voir leur activité et leur salaire être en meilleur adéquation avec leur niveau de qualification.

L'Apecita, association spécialiste de l'emploi et du recrutement en agriculture, agroalimentaire et environnement et agrée par Pôle emploi, au-delà du recueil et de l'analyse des milliers d'offres d'emploi et de CV de candidats spécialisés dans ces secteurs, est aussi en mesure d'accompagner les organismes et entreprises dans leur projet et procédure de recrutement. Elle aide les candidats dans leurs démarches et la construction de leur projet. Elle assure aussi des interventions en direction des apprenants que ce soit dans les centres de formation ou par sa présence dans les salons emploi ou orientation.

Pour en savoir plus, télécharger la présentation de l'Apecita

Catherine Gwet

Tags : alimentation des métiers | accès à l'emploi | actualité emploi-formation | Apecita