Référent handicap, un rôle à renforcer, une fonction à professionnaliser

28 Mars 2019

© Fotolia L'Université Paris-Est Créteil (Upec) et Défi métiers, le Carif-Oref francilien, ont organisé le 20 mars 2019 un colloque pour promouvoir la formation des référents handicap.

Depuis 2011, Défi métiers développe une mission d’animation et de professionnalisation des référents handicap dans les organismes de formation de droit commun et les CFA. Il déploie un dispositif qui s’articule autour de la mise en place d’une communauté professionnelle, l’organisation de demi-journées de sensibilisation au handicap et la programmation d’ateliers d’échanges de pratique.

Pour le colloque d’ouverture de la 5ème promotion du DIU « Référent handicap, secteur privé, secteur public » (Upec-Upem), l’Upec choisit de développer le thème de l’innovation et de la professionnalisation des référents handicap. A cette occasion, Défi métiers s’associe à l’Upec pour appuyer la nécessité de former les référents handicap et professionnaliser la fonction.

La matinée a été introduite par le président du FIPHFP, Marc Desjardins, qui rappelle qu’avec la loi Pénicaud, l’accès à la formation et à l’emploi sera facilité par la nomination d’un référent handicap dans chaque CFA et dans toutes les entreprises d’au moins 250 salariés. Avec seulement 3,4 % des salariés en situation de handicap dans les entreprises et 1,2 % des apprentis handicapés dans les CFA, le gouvernement veut renforcer le rôle des référents handicap.

Pour Bernard Barbier, directeur de Défi métiers, le référent handicap n’agit pas seul. Il doit développer son réseau de partenaires et s’appuyer sur la dynamique des réseaux d’acteurs dans les territoires pour coopérer. Et Gérard Lefranc, directeur de la Mission insertion de Thales, d’ajouter qu’il est « nécessaire de travailler en proximité sur les territoires et d’ancrer les politiques handicap dans les bassins d’emploi pour faire face à la complexité de l’écosystème. »

Pour décloisonner les réseaux et permettre aux participants de se rencontrer, créer du lien et faire du « réseautage », la journée a été ponctuée par des moments de convivialité. Le point d’orgue a été la présentation de l’ouvrage « Professionnaliser le référent handicap : connaissances, compétences, savoir-être et savoir-faire » réalisé par l’équipe du DIU Référent handicap de l’Upec.

Clé indispensable de tous ceux qui s’engagent au service d’une société inclusive, l’innovation, thème central de l’après-midi, a été illustrée par les pratiques inclusives innovantes de trois organisations.

L’ANRH (Association pour l'insertion et la réinsertion professionnelle et humaine des handicapés), Handiprint (entreprise adaptée, filiale du Groupe Lecaux Imprimeries) et la Manufacture digitale (agence de communication accessible) se sont exprimées d’une même voix pour encourager l’audace d’agir, d’accueillir et de concevoir des environnements de travail capacitant : une démarche vertueuse au service de tous et qui participe à faire évoluer la place du handicap dans la société.

Jean-Michel Marlaud, haut-fonctionnaire en charge du handicap et de l’inclusion au ministère de l’Europe et des affaires étrangères et Thierry Michels, député du Bas-Rhin, en charge d’une mission sur les enjeux et l’évolution du CNCPH ont salué la qualité des travaux issus de cette journée et réaffirmé leur volonté de soutenir le rôle du référent handicap dans les politiques publiques nationales et à l’échelle européenne.

Pour conclure, Karine Gros, maître de conférences à l’Upec et responsable du DIU « référent handicap secteur privé, secteur public » a annoncé officiellement le lancement de la chaire « Handicap, autonomie et emploi » qui sera un espace dédié à la réflexion, aux projets de recherche et de formation sur l’emploi des personnes handicapées et la publication d’un catalogue de formations courtes sur la thématique du handicap, prochainement accessible via la base de données DOKELIO Ile-de-France et mis en ligne sur le site de l’Upec.

Pauline Baumgartner

Tags : référent handicap | Upec | professionnalisation | université | Défi métiers