Quelles sont les compétences attendues par les employeurs en 2016 ?

28 Juillet 2016

Quelles sont les compétences attendues par les employeurs et les pratiques de recrutement en 2016 ? © Fotolia Afin de mieux accompagner les demandeurs d’emploi et les entreprises et ajuster ses offres de service, Pôle emploi a enquêté sur les compétences attendues par les employeurs.

L’étude de Pôle emploi, publiée en juin 2016, s’appuie sur le volet complémentaire de l’enquête Besoins en main d’œuvre (BMO) 2016. Elle vise à comprendre la nature des difficultés de recrutement, les raisons de ne pas embaucher, le recours à Pôle emploi lors des recrutements et les compétences et qualités recherchées par les employeurs.

Les compétences et qualités attendues par les employeurs varient en fonction du secteur d’activité et de la taille de l’entreprise.

Outre la formation et l’expérience professionnelle, les recruteurs cherchent des candidats ayant des compétences transverses.

La motivation et la disponibilité sont les premiers critères recherchés par les employeurs (45 %) et plus particulièrement par les employeurs de l’agriculture (60 %), de l’hôtellerie-restauration et les établissements de plus de 20 salariés du commerce de détail.

La polyvalence et la capacité d’adaptation sont attendues dans l’agriculture et les petits établissements de l’industrie, du commerce de gros et de la construction.

L’expérience est avant tout demandée dans les établissements de plus de 20 salariés de l’industrie, de la construction et du commerce de gros.

Enfin, ce sont la formation et le diplôme qui sont avant tout recherchés dans la santé et l'action sociale, l’administration publique et l’enseignement.

Un recours à Pôle emploi variable

Ce sont les établissements de plus de 10 salariés, et ceux qui anticipent des difficultés de recrutement ou des recrutements durables, qui ont davantage recours à Pôle emploi, ainsi que les entreprises dont les critères de compétences portent sur l’expérience.

En revanche, les établissements de moins de 10 salariés et l’agriculture envisagent moins le recours à Pôle emploi car ils disposent déjà de candidats en vue.

Les services aux entreprises (information et communication, services scientifiques, techniques, administratifs et de soutien), le commerce de gros et les activités financières recourent quant à eux à des canaux de recrutement spécifiques : intérim, cabinets de recrutement, etc.

Enfin, le recours à Pôle emploi est moins envisagé lorsqu’il s’agit de recruter des cadres.

Télécharger « Les compétences attendues par les employeurs et les pratiques de recrutement », Eclairages et Synthèses n° 22 (juin 2016)

Céline Desserre

Tags : Pôle emploi | recrutement | secteur d'activité