Pôle emploi : 12 % des sollicitations reçues par le médiateur concernent la formation

20 Mars 2018

Pôle emploi : 12 % des sollicitations recues par le médiateur en 2017 concernent la formation © Pôle emploi La 9ème édition du rapport annuel du médiateur national de Pôle emploi recommande d’améliorer les conditions d’accès à la formation.

Le rapport 2017 de Jean-Louis Walter, médiateur national de Pôle emploi, est disponible. En troisième place des thématiques les plus courantes et objets de saisine apparaît la formation, avec 12 % des requêtes, derrière la question des droits à l’indemnisation (29 %) et des trop-perçus (12 %).

Autoriser l’abondement

Pointant quelques axes d’amélioration en matière de formation, le médiateur identifie plusieurs leviers d’action destinés à mieux informer et à simplifier les projets des demandeurs d’emploi. Il s’agirait premièrement de leur ouvrir la possibilité de compléter l’aide individuelle à la formation (AIF) pour financer une formation. Car, en dehors d’un financement intégral ou d’une mobilisation du compte personnel de formation, l’abondement par le demandeur d’emploi n’est aujourd’hui pas possible, alors même que le dispositif a été « bâti autour de la personnalisation des projets », souligne le rapport. Tout en invitant à mieux accueillir la posture participative des candidats qui exprime une volonté d’engagement et de responsabilisation inscrite dans la mouvance actuelle, le médiateur pointe la nécessité de traiter la question du volontariat et de distinguer pouvoir et devoir.

Informer et motiver

Le deuxième levier d’action recommande d’inclure un motif explicite dans le courrier type de notification de refus. Un troisième levier suggéré par le médiateur invite à améliorer l’information sur le financement des projets de formation. Surtout, il apparaît nécessaire de préciser, dès le début de la construction du parcours, « que validation du projet n’égale pas automatiquement financement, […] pour clarifier les étapes et éviter les déconvenues ».

Invitant à mettre en regard des 30 472 saisines observées en 2017, les 9,9 millions de demandes d’allocations reçues cette même année par l’opérateur, le rapport pointe aussi le rôle-clé de la médiation dans la gestion des contentieux et la prise en compte encourageante des recommandations passées par Pôle emploi. À noter que 29 % des réclamations obtiennent une satisfaction partielle ou totale.

Le médiateur national - Rapport 2017, Pôle emploi, mars 2018

Nicolas Deguerry (Centre Inffo pour Défi métiers)

 

Tags : Pôle emploi | médiateur | formation