Mobilisation nationale et territoriale pour le développement d’une offre de formation professionnelle de qualité sur les métiers du bâtiment

29 Juillet 2015

© Fotolia Comment accompagner la montée en compétences des professionnels du bâtiment en lien avec les enjeux de la performance énergétique

L’Etat, les régions, l’Ademe et les organisations professionnelles ont signé le 27 mai dernier la charte de mobilisation nationale en faveur de la formation des professionnels du bâtiment pour la rénovation énergétique et l’appropriation de l’innovation dans la construction. Cet engagement vise à renforcer les collaborations existantes autour d’ambitieux objectifs :

  • Mettre en cohérence les différentes voies de formation en lien avec 66 000 emplois attendus par an et parvenir à une cartographie des formations ;
  • Impulser les actions territoriales pour identifier les besoins sur les métiers en tension en renforçant l’observation prospective grâce notamment aux travaux de l’OPMQC et des Carif Oref.

Trois axes sont précisés afin de répondre aux enjeux de la technicité croissante de l’acte de construire et la place particulière occupée par le bâtiment dans l’économie locale  :

  • Favoriser le développement des compétences autour des enjeux de la performance énergétique :

La concertation avec les acteurs du territoire doit notamment orienter le Contrat de Plan Régional de Développement de la Formation Professionnelle vers les métiers du bâtiment en lien avec l’efficacité énergétique. Le pilotage de la commande publique de formation prendra en compte les besoins des demandeurs d’emploi, jeunes et adultes et inscrire la transition énergétique dans les formations initiales et continues.

  • Soutenir et valoriser l’innovation dans la construction au sein des territoires :

Les signataires seront chargés de fournir un appui de proximité aux entreprises innovantes du secteur de la performance énergétique pour favoriser l’accès aux innovations et l’appropriation par les entreprises et artisans locaux.

  • Accompagner tous les publics par la promotion des métiers du bâtiment :

La promotion concertée des métiers du BTP avec l’ensemble des acteurs concernés est souhaitée. S’adressant aux jeunes, aux demandeurs d’emploi et à des publics fragiles, la communication sur les filières de formation et les besoins des entreprises sera facilitée par l’accès aux portails internet.
 
Cette synergie en faveur des formations aux économies d’énergies et aux énergies renouvelables dans le bâtiment illustre une prise en charge globale par les régions de l’accompagnement de ces mutations, auprès des entreprises et des publics, pour piloter à terme le « service public de la performance énergétique ».
 
Christine Barret-Labre

Tags : efficacité énergétique | bâtiment | formation | compétences | métiers