Métiers du grand âge : 350 000 recrutements à prévoir d’ici à 2025

13 Septembre 2021

Affiche campagne de de sensibilisation et de recrutement aux métiers du grand âge © Ministère des Solidarités et de la Santé Le ministère du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion et le ministère délégué en charge de l’Autonomie lancent une campagne de sensibilisation et de recrutement aux métiers du grand âge.

Le ministère du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion et le ministère délégué en charge de l’Autonomie auprès du ministre des Solidarités et de la Santé lancent une campagne de sensibilisation et de recrutement aux métiers du grand âge, intitulée : « Métiers du grand âge : et si c’était fait pour vous ? ». Objectifs : mettre en valeur le secteur afin de recruter et de former, d’ici à 2025, 350 000 aides-soignants et accompagnants éducatifs. En effet, avec plus de 1,4 millions de personnes en perte d’autonomie, les besoins seront très importants en accompagnement à domicile ou au sein d’une structure adaptée.

Avec cette campagne de recrutement, dispositif de France Relance, le ministère du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion et le ministère délégué en charge de l’Autonomie auprès du ministre des Solidarités et de la Santé espèrent interpeller « les personnes qui ne considèrent pas le secteur du grand âge comme une opportunité de carrière, que ce soit pour des raisons rationnelles ou émotionnelles et les inciter à s’engager dans une formation menant aux métiers du grand âge ou à postuler ». (Source : ministère du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion)

Il s’agit donc de :

  • rendre ces métiers du « prendre soin » attractifs, en reconnaissance sociale comme sur le bulletin de salaire ;
  • diversifier les voies d’accès ;
  • construire des parcours et développer des formations ;
  • lever les freins à l’engagement pour recruter et offrir des carrières aux jeunes, et à tous ceux qui souhaitent se reconvertir.

Deux films ont été réalisés : « Le Bus » et « La Cuisine ». Ils mettent « en avant l’une des qualités essentielles nécessaires pour travailler dans le secteur du grand âge : l’empathie, et la gratification humaine qui en découle, c’est-à-dire redonner le sourire à quelqu’un ». (Source : ministère des Solidarités et de la Santé)

Selon le ministère du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion, « aujourd’hui un emploi d’aide à domicile sur six est vacant, malgré les efforts de communication des organisations professionnelles du secteur. Le flux de diplômés compétents pour préparer ce "papy-boom" et accompagner les personnes en perte d’autonomie est insuffisant pour couvrir les besoins en recrutement. Porteurs de sens, avec une utilité sociale majeure, les métiers du grand âge sont pourtant essentiels ».

Télécharger la plaquette de présentation des métiers du grand âge.

Emmanuelle Vignerot

Tags : métiers du grand âge | recrutement | ministère du Travail | Ministère des Solidarités et de la Santé | plan de relance