Logistique : l'apprentissage est un moyen de recrutement privilégié

27 Mars 2015

Logistique : l'apprentissage est un moyen de recrutement privilégié © Conseil régional d'Ile-de-France / Jean-Marc Armani L'AFT publie les résultats de son enquête annuelle sur les besoins en emplois et en formations dans les fonctions de la logistique.

L'année 2014 a été plutôt morose pour les entreprises du secteur de la logistique, notamment pour les plus petites. Selon la dernière enquête de l'AFT (Association pour le développement de la formation dans le Transport-Logistique), réalisée auprès de 554 établissements, 21 % des entreprises de plus de 100 salariés et 33 % des entreprises de moins de 100 salariés ont connu une diminution de leur activité en 2014. Cette tendance a pour conséquence une compression des effectifs, par un recours majoritaire au non-remplacement des départs de salariés.  

Recrutement d'opérateurs logistique : un recours accru aux agences d'intérim

Prés d'un établissement sur deux a néanmoins recruté du personnel logistique l'an passé et 34 % des établissements de plus de 100 salariés ont rencontré des difficultés de recrutement (20 % des entreprises de moins de 100 salariés), souvent liées à la localisation géographique de leur établissement.

Les candidatures spontanées arrivent en tête des moyens auxquels ont recours les entreprises de la logistique pour leurs recrutement de cadres (les candidatures spontanées sont citées par 28 % des sondés) et d'agents de maîtrise (41 %). Néanmoins, pour le recrutement d'opérateurs logistique, le recours aux services de placement des agences d'intérim est désormais majoritaire ( 69 % des sondés le citent).

Les employeurs préfèrent le contrat d'apprentissage au contrat de professionnalisation

L'apprentissage est aussi un moyen de recrutement privilégié pour les postes d'agent de maîtrise logistique (en 2014, un quart des recruteurs ont embauché sur ces postes en CDD ou en CDI des jeunes qui étaient auparavant en apprentissage). Globalement, 17 % des entreprises de plus de 100 salariés ont recouru au contrat d'apprentissage pour recruter du personnel logistique (11 % des entreprises de moins de 100 salariés) et 12 % au contrat de professionnalisation (9 % des entreprise de moins de 100 salariés). Les autres dispositifs d'aide au recrutement (POE, emplois d'avenir, CUI, Civis, etc.) ne sont mobilisés que par moins de 3 % des recruteurs.

Consulter l'enquête

Raphaëlle Pienne

 

Tags : transport