L'Ile-de-France concentre 45 % de l’emploi culturel

18 Mai 2018

© Abode Stock La culture est un puissant facteur d’attractivité pour les agglomérations françaises et internationales, ainsi qu’un moteur du développement économique et de l’aménagement du territoire. Dans ce domaine, l'Ile-de-France est particulièrement bien dotée.

Selon la note rapide de l’IAU, la région francilienne concentre 45 % de l'emploi culturel national et bénéficie d'un écosystème très riche, qui lui permet de se distinguer notamment dans le domaine de l'audiovisuel-cinéma-multimédia. Cependant, si le secteur est florissant, ses professionnels ont des formes d'emploi atypiques : ils cumulent plusieurs activités, essentiellement sous contrats précaires.

Le poids du secteur culturel

Selon le dernier recensement de la population, le secteur culturel francilien représente 300 000 emplois, soit 5,3 % du total des emplois dans la région. La région francilienne pèse à elle seule 61 % de la plus-value dégagée par les établissements culturels français, soit 21 milliards d’euros. Elle se place ainsi au même niveau que d’autres grandes métropoles mondiales, telles que Londres ou New York.

Un tissu entrepreneurial dynamique

La région-capitale bénéficie d’un écosystème favorable (présence de talents, tissu entrepreneurial dynamique, pôles de formation, accès aux financements, événements et réseaux professionnels) et concentre quatre emplois culturels sur dix. Cela s’explique notamment par l’implantation historique des entreprises des médias, du patrimoine (musées, bibliothèques et monuments nationaux) et de l’édition, à Paris et en petite couronne, ainsi que par la présence parisienne des entreprises du spectacle vivant. En effet, les trois quarts des emplois culturels sont concentrés à Paris (57 % des effectifs) et dans les Hauts-de-Seine (19 %).

Au sein de ce secteur, l’Ile-de-France se distingue par une forte implantation des activités cinématographiques, de l’audiovisuel et du multimédia, dont elle concentre 67 % des emplois et les trois quarts de la richesse dégagée. La présence de grandes chaînes de radio et de télévision ainsi que la production de films de cinéma et de programmes télévisuels expliquent cette prédominance.

Entre 2008 et 2013, les emplois culturels franciliens ont progressé deux fois plus vite que ceux des autres secteurs (+3,3 % soit un gain de 9 600 emplois). La région-capitale conforte sa position dans l’audiovisuel-cinéma-multimédia, particulièrement dans l’édition de jeux électroniques, la production de films pour le cinéma et la télévision et l’édition de chaînes télévisuelles généralistes.

Des établissements indépendants et des emplois précaires

La région francilienne concentre 36 % des établissements culturels français, avec 161 000 établissements dont l’activité principale relève du secteur de la culture. En Ile-de-France comme dans les autres régions, près de 90 % d’entre eux n’ont pas de salariés. Ce sont des indépendants : artistes, entrepreneurs culturels ou professions libérales.

Un tiers des actifs exerçant dans le secteur culturel a un statut d’indépendant (non salarié), soit 3,4 fois plus que pour l’ensemble des professions. Cette proportion est légèrement plus élevée qu’au niveau national (28 %). La moitié d’entre eux a un statut de microentrepreneur, notamment les professeurs de musique et de danse et les photographes.

Dans le domaine de la culture, l’activité connaît des fluctuations et répond souvent à une économie du projet, ce qui induit une multiplicité d’employeurs et une alternance de périodes de travail et de non travail, notamment pour les artistes et techniciens du spectacle. Le régime d’assurance chômage applicable aux intermittents du spectacle permet de répondre à ces spécificités, assurant ainsi une relative continuité des revenus aux artistes et techniciens. Selon Audiens, la région comptait 183 000 intermittents du spectacle (audiovisuel et spectacle vivant) en 2014.

Pour en savoir plus, consulter la note rapide de l’IAU n°774, avril 2018

Emmanuelle Vignerot

Tags : culture | Ile-de-France | emploi | IAU Ile-de-France